Le Maroc réinvestit ses réseaux d’eau anciens

Elwatan; le Vendredi 8 Avril 2011
1


Depuis cinq ans, le retour de l’eau redonne leurs quartiers de noblesse aux ouvrages anciens. Une équipe de l’Institut de recherche pour le développement et ses partenaires montrent que les populations locales réinvestissent ces équipements abandonnés pendant les années de sécheresse. Parmi ceux-ci, les systèmes les plus caractéristiques de ce renouveau, les plus originaux et les plus élaborés, demeurent les galeries drainantes souterraines, connues depuis l’Antiquité sous le nom de khettaras au Maroc, de qanât en Iran ou encore de foggaras en Algérie.

Ces sortes de mines d’eau sont issues d’une technique ancestrale, développée à grande échelle à partir du XIIe siècle au Maghreb pour créer artificiellement les oasis sahariennes. Comme leur nom l’indique, les galeries permettent de drainer l’eau de la nappe phréatique. Le principe de construction témoigne d’un savoir manifeste et relève d’une grande maîtrise technique. Depuis mai 2006, la pluie abondante et régulière est de retour. Au Maroc, par exemple, la nappe alimente à nouveau la zone amont du captage de certaines galeries, qui avaient été partiellement ou totalement abandonnées. Les habitants ont alors entrepris de les réhabiliter. En cinq ans, à Jorf, dans l’ouest du Tafilalet, près de 50 conduites ont été remises en état de marche grâce à ces initiatives collectives.

Désormais, les autorités hydrauliques et politiques locales et régionales œuvrent également dans ce sens et proposent un schéma de réhabilitation des khettaras. Ce nouvel essor de leur patrimoine hydraulique permet aux populations de réinvestir dans l’agriculture oasienne, en particulier aux jeunes revenus de la ville suite notamment aux problèmes de chômage rencontrés en milieu urbain. De fait, depuis peu, de nombreux jeunes gens regagnent les oasis pour s’investir dans la restauration et la maintenance des khettaras.
 

Categorie(s): planète

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..