Les dernières actus

Elwatan; le Lundi 11 Avril 2011
1


-In Amenas : 200 employés de Sonatrach victimes d’intoxication alimentaire

Près de 200 ouvriers de la compagnie pétrolière Sonatrach ont été victimes, jeudi dernier, selon des sources sûres, d’une grave intoxication alimentaire à In Amenas, à 240 km au nord-est de la wilaya d’Illizi. Une première à Sonatrach. Les troubles se sont déclarés, selon l’une des victimes, après un déjeuner au restaurant de la base de production pétrolière de cette commune. Présentant des malaises (nausées, vomissements et diarrhée), le personnel intoxiqué a été vite transporté à l’infirmerie de la base pétrolière en question. Exiguë, cette dernière n’a pas pu contenir l’important nombre de malades contaminés. Appelée à la rescousse, la Protection civile a transféré les autres vers l’hôpital de la commune.

Une enquête a été immédiatement ouverte par l’administration à l’effet de définir l’origine de l’intoxication sinon l’innocuité des denrées concernées, ajoute la même source. Pour ce faire, un plat témoin contenant des viandes et poissons fournis par le traiteur fournisseur de Sonatrach a été transféré au laboratoire de la wilaya d’Illizi pour des analyses microbiologiques et chimiques. Si l’état de santé de la plupart des ouvriers concernés n’est pas jugé grave, il n’en demeure pas moins que pour une trentaine d’entre eux, les symptômes de l’intoxication persistent depuis jeudi dernier. Ce qui a nécessité leur transfert, à plusieurs reprises, à l’hôpital pour de nouveaux traitements.

-Burqa interdite en France : Un homme d’affaires propose de payer les amendes          

Un homme d’affaires français, Rachid Nekkaz, a annoncé hier son intention de vendre aux enchères un immeuble lui appartenant pour payer les amendes dont seront passibles, à compter d’aujourd’hui, les femmes intégralement voilées. «J’ai décidé de mettre aux enchères ce soir sur internet un immeuble de Choisy-Le-Roi (région parisienne) qui m’appartient, avec ma femme, une Américaine catholique, pour payer toutes les amendes des femmes portant librement le niqab dans la rue», a déclaré à l’AFP M. Nekkaz. Le porte-parole de l’association Touche pas à ma Constitution, qui revendique 750 adhérents, a appelé à un rassemblement silencieux ce matin devant la cathédrale Notre-Dame à Paris pour protester contre la loi qui interdit le voile islamique intégral dans l’espace public, le jour de son entrée en vigueur.

-Emirats : Un article du Vanity Fair crée une controverse à Dubaï          

Le magazine Vanity Fair a créé une controverse à Dubaï en publiant un article critique sur l’émirat, qui a été en grande partie censuré. L’édition d’avril du magazine est en vente dans les librairies, mais sans les trois pages d’un article intitulé «Dubaï sur du vide», même si une page de photos a échappé à la censure.
L’article de 2000 mots, qui évoque le passage spectaculaire de Dubaï d’un avant-poste situé dans le désert à une ville parmi les plus importantes au monde, critique l’émirat et ses habitants – Emiratis et expatriés – de même que   ses centres commerciaux géants, le traitement des travailleurs et le système  législatif. «Dubaï a été construit très vite. Le plan c’était l’argent, l’architecte c’était l’argent», écrit l’auteur, A. A. Gill. Le conseil national des médias, qui contrôle la presse papier dans les Emirats arabes unis, a indiqué au quotidien 7 Days qu’il n’était pas au courant de la censure, tandis que la maison d’édition Conde Nast, contactée à New York et Londres, a refusé de commenter l’affaire, exprimant simplement sa surprise.    
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): AFPMohamed Fawzi Gaïdi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..