Les journalistes du Quotidien d’Oran menacent de débrayer

Elwatan; le Jeudi 5 Decembre 2013
1


Ils menacent d’aller vers une grève illimitée dans le cas où la direction de leur entreprise ne répond pas favorablement à leur revendication. «A défaut, nous nous trouverons dans l’obligation de recourir à une action de protestation qui se traduira inévitablement par une grève illimitée, dans un délai de 15 jours à compter de la date d’envoi de cette lettre et ce, conformément aux lois de la République», écrit le collectif de journalistes dans une lettre adressée hier au directeur de publication du Quotidien d’Oran, Mohamed Abdou Benabbou. Dans leur document, les journalistes rappellent toutes leurs correspondances avec les responsables du journal en vue de la satisfaction de leur plateforme de revendications.

«Nous rappelons que mis à part quelques revendications techniques, toutes les autres contenues dans le préavis de grève daté du 30 janvier 2013 n’ont pas été satisfaites. Monsieur le directeur, nous vous saurions gré de bien vouloir relancer les démarches légales entreprises pour la satisfaction de revendications somme toute légitimes, à leur tête la question des salaires des journalistes et photographes (…). Nous tenons à ce que la relance du dialogue entre nous soit entreprise sur la base de documents que nous joignons à cette correspondance», ajoutent les contestataires. Contacté par nos soins, Mohamed Abdou Benabbou se dit prêt à répondre favorablement à la demande des employés. «Les travailleurs ont toujours raison. Leurs revendications sont légitimes et nous allons essayer de les satisfaire. Il n’y a aucun souci», déclare-t-il.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Madjid Makedhi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..