Les Planteurs : 6 000 familles seront relogées en 2013

Elwatan; le Jeudi 3 Janvier 2013
1


Les représentants des habitants des Planteurs ont parlé de leurs préoccupations dont le manque de sécurité, la déperdition scolaire et l’absence du transport. A propos des logements, ils ont invoqué la lenteur d’exécution du quota restant du programme de résorption de l’habitat précaire, opération pilote en Algérie lancée en 2003. En fait, un programme de 9 000 logements avait été réservé alors aux habitants du quartier Les planteurs. Cependant, seules 3 000 familles ont été relogées. 6 000 autres familles attendent depuis 10 ans la réalisation de logements.

A cet effet, le wali a déclaré que «les 6 000 logements réservés aux habitants des Planteurs seront réceptionnés à la fin de l’année 2013. Un  quota de 1 300 logements est déjà réceptionné et sera distribué au début de cette année».  «Depuis 2003, le nombre des familles recensées pour l’opération de relogement a augmenté, une solution est réservée à toutes ces familles composées actuellement de plusieurs membres», a-t-il souligné. Pour ce qui est du volet sécuritaire, qui a fait de ce quartier une zone «interdite» pour les Oranais, notamment les responsables pendant de longues années, le wali a promis la création d’une sûreté urbaine ou l’installation d’une brigade de police dans les plus brefs délais.

Selon les représentants des habitants, membres du comité du quartier et de l’association El Michaal, la sécurité des citoyens est assurée par des jeunes du quartier. «Des années durant, nous avons fait face aux terroristes et aux malfrats de nouveaux débarqués dans notre quartier où réside une grande partie de familles oranaises», ont-ils indiqué. Le centre de formation du quartier de Planteurs sera renforcé par de nouvelles spécialités. Pour une meilleure scolarité des enfants, le CEM sera renforcé en encadrement pédagogique et la sécurité sera assurée dans ses alentours.

Le wali a également promis de régler le problème du transport dans ce quartier en attendant le relogement de tous ses habitants. Les Planteurs redeviendront cet espace vert où coulait l’oued où vivaient les lions dont la ville porte le nom.                     
 

Categorie(s): oran

Auteur(s): Hafida Benmaras

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..