Les travailleurs de l’EDIPAL Tlemcen dans l’incertitude

Elwatan; le Jeudi 3 Janvier 2008
1

Naguère florissante, l’entreprise de distribution des produits alimentaires et des produits d’hygiène (EDIPAL) se débat, aujourd’hui, dans des problèmes inextricables, si bien qu’elle est mise en liquidation. Un choix que les travailleurs jugent «suspect».
Selon ces travailleurs, occupant toujours le siège désaffecté de la direction, «Nous avons été licenciés par le directeur gérant sans en être informés, en plus, aucun accord collectif, ni négociation n’ont été formulés par les deux parties, encore moins les fiches de vœux qui n’ont pas été mises à la disposition de l’ensemble du personnel pour exprimer leur souhait». Les signataires d’une longue lettre, transmises au président du SGP Oran, parlent d’abus et d’anomalies. «Imaginez que le personnel licencié a été réintégré par une décision de justice, mais le directeur gérant a toujours refusé de l’exécuter». Selon des documents en notre possession, des gardiens ont été également remerciés par la force et remplacés par d’autres, recrutés dans une société privée.
Le plus grave est que du matériel (des camions) a été vendu aux enchères sans que le bilan ne soit établi. «Des véhicules vendus sans cartes grises», expliquent nos interlocuteurs. «Devant la situation de déliquescence qui caractérise cette entreprise, des unités implantées sur tout le territoire de la wilaya sont abandonnées avec des équipements et de l’outillage. Certaines unités sont louées à d’autres entreprises, lesquelles ne s’acquittent même pas du loyer. Nous avons longtemps attendu le directeur gérant devant son bureau, mais son état de délabrement indiquait qu’il ne l’avait pas occupé depuis de longues semaines.» «L’entreprise a été liquidée dans des conditions très suspectes, nous demandons une enquête urgente», revendiquent des travailleurs sans salaires depuis des mois. «Nous restons sur les lieux pour sauvegarder les biens et ce qui reste du matériel», concluent-ils. Nous y reviendrons…


Categorie(s): actu régions

Auteur(s): C. Berriah

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..