Les travailleurs de liberté en grève : La direction propose une augmentation des salaires

Elwatan; le Jeudi 5 Decembre 2013
1


Un mouvement qui a été massivement suivi, selon la section syndicale, affiliée à l’UGTA qui appelle à «la poursuite de la grève jusqu’à l’application de la grille des salaires négociée». Les tentatives de la direction du journal, durant toute la journée d’hier, de ramener les grévistes à la raison se sont avérées vaines. La proposition faite par le directeur de la publication, Outoudert Abrous, de procéder à une augmentation des salaires à hauteur de 37,7% a été rejetée. Le dialogue risque d’être encore plus long. En effet, la direction du journal avait décidé de rendre public «toutes les données concernant les chiffres d’affaires de l’entreprise et de détailler les augmentations prévues à partir du mois de janvier prochain, avec un effet rétroactif».

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le directeur de la publication de Liberté précise d’abord que «le chiffre d’affaires n’est pas faramineux». «De 2009 à 2013, il a connu un fléchissement de -1,32%.» «La revendication salariale, si elle est légitime ne doit pas, par contre, déstructurer l’entreprise. L’augmentation prend en charge de façon conséquente l’ensemble des corps de métiers de la chaîne. A titre indicatif, le corps des agents de sécurité connaîtra une augmentation moyenne du salaire mensuel brut de 63%, les chauffeurs 50%, les opérateurs 57%, les correcteurs presse 80% et les commentateurs 57%», précise la direction de Liberté qui affirme que «ce réajustement place le journal parmi les titres privés les plus rémunérateurs». «La direction invite le partenaire social à prendre connaissance de ces mesures dont la mise en application interviendra sur la paie de décembre 2013», ajoute-t-on dans le même communiqué, en invitant les travailleurs «à préserver l’emploi et l’entreprise en reprenant leur activité». Mais les arguments avancés par la direction ne sont pas acceptés par le syndicat qui maintient son action.               
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Madjid Makedhi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..