Ligue des champions africaine : Rendez-vous historique pour les Rouge et Noir

Elwatan; le Vendredi 30 Octobre 2015
98932


C’est incontestablement le plus important rendez-vous de l’histoire du vieux club de Soustara. Créée en 1937, l’USM Alger a réussi à se frayer un chemin parmi les meilleures formations d’Algérie, avec notamment les titres remportés sous l’ère de l’ex-président Saïd Allik de 1994 à 2010. Mais il manque toujours aux Rouge et Noir une consécration continentale qui les hissera parmi les plus grands clubs du continent. Les Algérois n’avaient pas pu atteindre le stade de la finale de la coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe en 2002.

L’équipe avait fait match nul en demi-finale face au WA Casablanca (0 à 0) au Maroc avant de se faire accrocher (2-2) à Rouiba, en Algérie. Demain, les poulains de Miloud Hamdi vont tenter d’écrire une nouvelle page de l’histoire du club, même s’ils devront le faire devant un habitué de cette compétition, à savoir le TP Mazembe, quatre fois vainqueur de cette compétition (1967, 1968, 2009 et 2010). Beaucoup placent les Usmistes comme outsiders dans cette finale derrière les favoris congolais.

Mais il est clair que les gars de Soustara ont su montrer tout au long de cette compétition, mais aussi en championnat, une grande force de caractère. On se rappelle il y a quelques semaines seulement quand certains affirmaient que l’USMA, c’était Belaïli. Les joueurs ont prouvé par la suite qu’il y avait bien une vie après Belaïli, qui a été suspendu pour dopage. Le onze de Soustara a enchaîné les performances aussi bien sur le plan national qu’international. Les coéquipiers de Benkhamassa semblent avoir réussi à grandir au fil des matches et sont désormais prêts pour le défi de la finale. Même l’infirmerie commence à se vider.

Ainsi, des éléments comme Bouchema, Nadji, Mazari et Khoualed, longtemps incertains, devraient tenir leur place demain soir. Manqueront à l’appel Meftah et Andria, suspendus, en plus de Derfalou, blessé et qui se trouve au Qatar pour des soins. Les Rouge et Noir qui ont effectué un stage de regroupement à Aïn Benian, semblent très concentrés sur leur objectif.

D’ailleurs, le coach usmiste promet que ses poulains vont jouer avec une grande détermination pour réussir un résultat positif avant le match retour, programmé le 8 novembre prochain à Lubumbashi. L’adversaire des Algériens a rallié lui Alger, hier en début de soirée après un stage d’une semaine à Marrakech au Maroc. Le décor est désormais planté ! Aux Usmistes de suivre les pas du MCA, la JSK et l’ESS en faisant rêver ses milliers de supporters et les millions d’Algériens !

 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Farouk Bouamama

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..