Ligue des champions d’Afrique. ASFA Yennenga - ASO, aujourd’hui à 17 h : Les Chélifiens veulent s’imposer à Ouagadougou

Elwatan; le Samedi 18 Fevrier 2012
65018


C’est sous une chaleur torride et devant un public peu enthousiasmé que l’ASO Chlef disputera, cet après-midi à 17h (heure algérienne), au stade de Ouagadougou, un match à plusieurs inconnues contre l’ASFA-Yennenga, pour le compte du match aller du tour éliminatoire de la Ligue des champions d’Afrique.

Les Chélifiens ont l’avantage d’être plus compétitifs que leur adversaire, dont c’est le premier match de la saison, sachant que le championnat du Burkina Faso ne débutera qu’aujourd’hui, samedi. Cependant, le coach Saâdi devrait composer sans les joueurs Zaouche, Senouci et Aouamri (blessés) et Hocine Achiou, qui est resté à Alger. Ces absences vont certainement compliquer la tâche de nos représentants qui se plaignaient déjà des mauvaises conditions d’hébergement, de nourriture et de la chaleur torride qui règne à Ouagadougou.

Néanmoins, le staff technique doit compter sur l’effectif qu’il a sous la main, composé, entre autres de Ghalem (rétabli), Zaoui, Messaoud, Segguer , Melouli, Gharbi , Hamidi et Ali Hadji. C’est donc avec une équipe amoindrie que l’ASO Chlef se présentera, cet après-midi, face au club burkinabé de l’ASFA, dont on ne connaît pas grand-chose. L’entraîneur Saâdi a dû solliciter sa nouvelle recrue, le Burkinabé Oussalé, pour avoir certaines informations sur leur adversaire du jour. Mais une chose est sûre, les Chélifiens sont déterminés à réaliser un bon résultat à Ouagadougou, nonobstant les facteurs défavorables cités plus haut.
Le groupe s’est entraîné hier, pour la première fois, sur la pelouse du stade principal de Ouagadougou où se déroulera la rencontre face à l’ASFA.

A noter que le président de l’ASO Chlef, Abdelkrim Medouar, n’est arrivé qu’hier, vendredi, dans la capitale du Burkina Faso. Il devait assister dans la journée à la réunion technique d’avant-match, en présence des représentants de la CAF et de la fédération locale. La rencontre sera dirigée par un trio nigérien, composé de l’arbitre central, Hama Abdoulazize, et de ses adjoints Bakoye Ibrahim et Mamane Abdoulaye. Le  4e arbitre est le Burkinabé Saba Innocent Yahya. Quant à la supervision  du match, elle sera assurée par le commissaire  malien, Magasse Sidi Bekkaye.
 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Ahmed Yechkour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..