Limiter la chirurgie

Elwatan; le Dimanche 23 Mai 2010
1

La macrobiopsie et l'élastobiopsie, la dernière nouveauté mondiale en matière technique de dépistage du cancer du sein, viennent d'être lancées au niveau du CHU de Beni Messous, à l'initiative d'une équipe médicale dirigée par le professeur M. Boubrit.
C'est la première expérience du genre au Maghreb et même à l'échelle continentale.
Au terme de longues et minutieuses recherches, les scientifiques sont parvenus à mettre en place la méthode dite «macrobiopsie», à l'effet de diminuer les cas où le praticien est contraint de recourir au bistouri pour dépister et diagnostiquer la tumeur cancéreuse, explique le spécialiste. L'élastopiopsie, validée en Europe mais pas dans le monde, a pour objet de limiter au maximum les biopsies inutiles.

En termes de lésion, bien que classée à la catégorie du compromis, il considère néanmoins comme excellents les résultats auxquels a abouti la chirurgie algérienne. Au bout de 10 ans de pratique, celle-ci est passée de 37 à 19 mm.
L'idéal serait, aux yeux du professeur Boubrit, d'arriver à l'infra-centimétrique. Le recours à la numérisation dans le dépistage du cancer du sein offre beaucoup d'avantages : transmission, stockage et logiciels d'aide au diagnostic.

Categorie(s): santé

Auteur(s): N. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..