Los ecos (les échos) : Le journal des Algériens de Valence

Elwatan; le Mardi 25 Mai 2010
49516

Une publication qui se veut être une passerelle entre la mère patrie
et le pays d’accueil.
La communauté algérienne à Valence, et plus généralement en Espagne, ne se sentira plus dépaysée. Et pour cause, un journal communautaire vient de voir le jour pour servir de passerelle entre la mère patrie et le pays d’accueil. Los ecos (Les échos) est le rêve d’un journaliste algérien- collaborateur d’El Watan - établi à Valence depuis des années, qui devient réalité. Ali Aït Mouhoub, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a réussi son pari d’éditer son journal avec la complicité d’un autre ancien journaliste d’Oran, Bouziane Ahmed Khodja. Ce mensuel de 24 pages qui vient d’enrichir les étals à Valence, a d’ores et déjà reçu les encouragements des autorités qui le trouvent «riche et original».

Signe de sa qualité, une brochette de journalistes espagnols signe avec nos deux confrères. Pour un premier numéro, Los ecos fait un premier clin d’œil à l’Algérie à travers un entretien avec Yasmina Khadra. Il se fait également l’écho - sans jeu de mots - de la polémique sur le port de la burqa en Espagne. Los ecos consacre son ouverture à la troisième année de la crise financière qui a lourdement touché la péninsule ibérique. Le périodique fait, par ailleurs, une visite guidée à ses lecteurs dans les allées de l’Expo universelle de Shanghai.
Longue vie à Los ecos et souhaitons bon courage à nos confrères et compatriotes de Valence.

Categorie(s): epoque

Auteur(s): Hassan Moali

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..