Lutte contre la délinquance : 470 individus interpellés

Elwatan; le Dimanche 22 Mars 2009
1

Le banditisme est-il en passe d’être circonscrit dans la wilaya de Annaba, qui semble renouer avec une certaine quiétude ? L’état des lieux, dressé ce week-end par la direction de la sûreté de wilaya, laisse penser à un léger mieux en matière de sécurité urbaine.

La satisfaction affichée par les premiers responsables de l’institution montre que les actions engagées par les services de police pour endiguer la criminalité sous toutes ses formes et les dérives juvéniles ont donné des résultats positifs quant à la sécurisation intra-muros de la ville. Cette dernière est confrontée à tous les fléaux, comme le chômage et la paupérisation, entre autres, qui génèrent la délinquance. A cet effet, les services de sûreté ont multiplié les actions préventives par des descentes régulières dans les cités et quartiers dits chauds, et ce en application de la stratégie de lutte contre la criminalité mise sur pied par la direction générale de la sûreté nationale.

Les différentes sorties effectuées durant une semaine ont permis d’interpeller plus de 470 individus, dont 28 ont été écroués. Ceux-ci étaient, soit recherchés, soit sous le coup d’un mandat d’arrêt. En outre, 16 autres personnes appréhendées en possession d’armes blanches ont été placées sous mandat de dépôt par le procureur de la République près le tribunal de Annaba.

A noter que de véritables réseaux spécialisés dans l’atteinte aux biens d’autrui se sont constitués. Quand bien même bon nombre de ces bandes ont été neutralisées, les bilans dressés périodiquement par les services de la sûreté révèlent que cette forme de criminalité demeure la plus répandue, comparativement aux autres délits, lesquels sont de moindre gravité. Selon le chef de sûreté de wilaya, la tranquillité est revenue dans la ville, et pour preuve les personnes et les familles vaquent à leurs occupations sans pâtir, comme par le passé, du diktat des agresseurs de tous bords, ajoutant qu’il fut un temps où personne ne pouvait s’aventurer à utiliser son mobile, et cela même dans les quartiers les plus peuplés.

La direction de la sûreté, qui semble prendre sérieusement en charge le phénomène de la criminalité, a pris toutes ses dispositions pour que des affaires comme celle ayant impliqué un policier dans un débit de boissons prohibées ne se renouvellent plus à l’avenir.
Comme on le sait, Annaba est une ville touristique et draine de ce fait un nombre considérable de visiteurs, notamment durant la saison estivale, aussi semble-t-elle cette fois prendre les devants pour renouer avec son hospitalité légendaire.

Categorie(s): annaba

Auteur(s): A. S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..