Maâtkas. Une ville sans stade municipal

Elwatan; le Mardi 8 Janvier 2008
1

La ville de Maâtkas est toujours dépourvue de stade au grand dam des nombreux jeunes sportifs.

Malgré la popularité du football et l'engouement qu'il suscite dans la région, les adeptes du sport-roi ne pourraient aspirer hélas, du moins pour l'heure actuelle, à exercer leur talent ou à s'épanouir dans cette commune.
En effet, les innombrables promesses faites par les différents exécutifs communaux, qui se sont succédé à la tête de la collectivité, sont toutes restées vaines. Le projet est, en fait, très ancien. Un rêve que tous les amateurs de sport, toutes disciplines confondues, ont caressé depuis déjà des lustres. En 2000, quand l'ouverture d'une piste agricole devait aboutir aussi à réaliser ce fameux stade non loin du village Bouhamdoune près du chef-lieu communal, c’était une véritable liesse qui s'etait emparée des jeunes amateurs de football qui ont cru enfin que le stade qu'ils réclamaient allait être concrétisé. Un bonheur qui n’était, en fait, qu'éphémère, puisque le chantier n’a jamais démarré. Pourtant, la commune a acquis le terrain qui devait recevoir cette arène pour une bagatelle d'un million de dinars. «Un terrain très inapproprié pour ce genre d'infrastructure», dira un ingénieur en génie civil qui regrette que les autorités d'alors n'aient pas associé les spécialistes. Aujourd’hui, ce sont les autres sports collectifs qui ont émergé de fort belle manière, tels que le basket-ball et le volley-ball. Il est utile de rappeler que les seniors dames de volley-ball ont réalisé l'exploit d'accéder en Nationale I cette saison. Les basketteurs évoluent en Régionale Centre. A Maâtkas, les arts martiaux et les autres sports individuels et collectifs sont au sommet des consécrations aussi.
La réalisation d’un stade de football, tant souhaité par les jeunes, est aujourd’hui impérative d'autant qu'il permettra également de combattre l'oisiveté chez cette composante et, par ricochet, d’inhiber toute autre tentation malsaine. Les nouveaux élus sont interpellés.

Categorie(s): actu kabylie

Auteur(s): Amarou Slimane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..