MC El Eulma : La révélation qui pouvait mieux faire

Elwatan; le Samedi 5 Janvier 2013
73333


Le travail réalisé par Abdelkader Yaïche, contraint à jeter l’éponge, est pour beaucoup dans cette performance des Eulmis, bouclant la première phase à la 5e position (22 points). Prenant le train en marche, les nouveaux dirigeants, qui n’ont pas eu la tâche facile, ne sont pas étrangers à une telle embellie. Ainsi, la bande à Belhout, qui a consolidé le travail de son prédécesseur, termine la première manche avec 5 victoires, 7 nuls et seulement 3 défaites, dont une à domicile (face à la JSK). Le rapport attaque-défense dégage un solde positif, avec 16 buts inscrits contre 10 buts encaissés. L’intrusion de certains pseudos supporters qui ont, pour des dessins inavoués, voulu saborder le travail de la nouvelle équipe dirigeante, est la cause de l’instabilité de l’encadrement technique qui a pourtant donné satisfaction.

La formation a, de ce fait, changé de main, à trois reprises (Abdelkader Yaïche, Mourad Habi et Rachid Belhout). En dépit de cet impondérable acte, Babiya a fait sensation : «Globalement, je suis satisfait du parcours de l’équipe qui pouvait mieux faire. Bouclant pour la première fois la phase aller avec 22 points, les gars sont passés à côté d’une bien meilleure performance. Mais malgré cet accident de parcours face à la JSK, les garçons, qui ont déjoué tous les pronostics, sont à féliciter», dira en préambule Rachid Belhout, qui a bien voulu parler de la suite des événements : «Pour bien négocier la phase retour, on a besoin d’un renfort en attaque et d’un bon meneur de jeu. Bourakba (JSMB) est notre première recrue. Un jeune Franco-Algérien et le Malien Coulibaly, qui ont montré de bonnes dispositions, seront testés durant le stage de Hammam Bourguiba (Tunisie), où se prépare l’équipe, depuis hier, jusqu’au 12 janvier.

Par contre Illoul, Benameur, Diarra, Dehouche et Khoualed ne termineront pas la saison avec nous», souligne le coach eulmi, qui enchaîne à propos du stage hivernal : «On va partiellement revoir la préparation foncière. En plus du volet technico/tactique qui sera revu et corrigé», dira Belhout, qui espère meubler ce regroupement par 2 ou 3 rencontres amicales. Arras Herada, le président du club abonde dans le même sens : «La performance de l’équipe, refaite à plus de 85%, est une véritable prouesse. Malgré les embûches rencontrées, nous avons relevé le défi. Sachant que ce n’est pas du tout évident de prendre, et à quelques jours du début du championnat, les destinées d’une équipe disloquée. La gestion d’un staff dirigeant dévoué a porté ses fruits. Pour preuve, nos joueurs sont régularisés au dernier centime. Ceci est valable pour les libérés. Les 80 millions de dinars dépensés depuis le début de saison, proviennent de prêts contractés auprès de certains inconditionnels du MCEE, le parent pauvre de la Ligue I ».   

Categorie(s): sports

Auteur(s): Kamel Beniaiche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..