MO Béjaïa

Elwatan; le Jeudi 3 Janvier 2008
1


Le MOBéjaïa a «bouclé» la phase aller à la 13e place avec
22 points. Un bilan mitigé par rapport aux ambitions affichées en début de saison par les Crabes. Le groupe a accusé un grand retard au niveau de la préparation d’avant-saison entamée sous la direction du coach roumain Dan Anghulescu.
La défaite (1-4) concédée dès l’entame face à l’ASMOran, lui a été fatale. Son compatriote Babeti lui succéda l’espace d’une rencontre, victorieuse (2-1) devant le SAM et lui emboîta le pas. Devant une telle situation, le président de l’époque, Noureddine Lakelak, fit appel à Hamid Talah qui dirigera le club à partir de la 2e journée en compagnie de Babeti et réussira à redresser la situation puisque le club va renouer avec la série des bons résultats en récoltant pas moins de 10 points sur cinq matchs. Mais la défaite (0-1) concédée at-home lors de la 6e journée face au RC Kouba a entraîné la démission de Talah excédé par les critiques déplacées sur les performances de l’équipe.
Ses détracteurs évoquèrent un problème de (manque) de discipline et d’autorité du technicien sur le groupe. Encore une fois, les dirigeants du club se trouvent obligés de chercher un entraîneur pour diriger l’équipe. Le président du club va jeter son dévolu sur Chaâbane Merezkane. Ce dernier va battre le record en ce qui concerne les matchs nuls. D’ailleurs, sur les 11 rencontres qu’il a dirigées Merezkane à réalisé six matchs nuls. Comme ses prédécesseurs, ce dernier n’échappera pas aux critiques, notamment en ce qui concerne le rendement du groupe. A son tour, il démissionnera après l’élimination en Coupe d’Algérie face à Tessala El Merdja (régionale de Blida). Rappelé par les dirigeants, Merezkane contribue à la victoire du MOB contre la JSMC (2-1) lors de la dernière journée de l’aller. Sur le plan des statistiques, les Crabes ont réalisé un parcours moyen soldé par cinq victoires, sept défaites et six matchs nuls. La défense béjaouie a encaissé seize buts contre quinze marqués. Les buteurs de l’équipe sont Bendebka, Laidani et Athmani. Toutefois, le club a connu durant la phase aller, des changements au niveau du staff dirigeant avec l’élection d’un nouveau président, en l’occurrence Mourad Bouchaâra ainsi que la désignation de l’entraîneur Belaribi comme successeur de Merezkane, qui dirigera l’équipe lors de la phase retour. Enfin, la nouvelle équipe dirigeante est sur les traces de certains joueurs pour renforcer l’équipe au moment où on parle déjà de la libération de pas moins de dix autres.

Categorie(s): sports

Auteur(s): L. Hama

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..