Mostaganem : Hadjadj coupé du monde par des manifestants

Elwatan; le Lundi 7 Janvier 2013
1


Cette situation d’émeutes a été provoquée suite à la publication des listes d’attribution des logements sociaux. C’est ainsi que l’unique accès à la RN90 a été bloqué par des dizaines de manifestants qui réclament l’annulation pure et simple de la liste dont la confection est attribuée par les manifestants à l’ancien maire ainsi qu’au chef de daïra de Sidi Lakhdar. 

Attendue depuis plusieurs années, cette liste de 107 logements sociaux n’a pas fait que des heureux. Se réclamant tous de la ville de Hadjadj, les protestataires se recrutent essentiellement parmi les chefs de famille, notamment ceux habitants le taudis périphérique d’Ezzine.

Ce quartier totalement  dépourvus de commodités abriterait, selon des informations concordantes, plusieurs centaines de familles qui vivent dans un total dénuement. Rencontrée sur le lieu du barrage fait de tronc d’arbres, de pierres et de vielles poutres en béton ramenées à l’aide des tracteurs agricoles, une jeune femme nous montre le document de recensement délivrée par la commission communale.

Elle n’hésite pas à parler de tentative de corruption de la part de certains qui seraient venus lui conseiller de se rapprocher de l’APC et de passer à la caisse. Au bord des larmes elle ne cesse de répéter que si elle avait 5 millions de centimes, elle en ferait d’abord profiter sa famille. Un homme, la cinquantaine, souligne que son dossier est à la mairie depuis l’année 2006 et qu’il ne comprend pas comment des personnes arrivées tout récemment dans le village se retrouvent comme par enchantement sur la liste des attributaires.

A la mairie toute proche, le nouveau responsable de l’APC est en conclave avec un groupe représentant les manifestants. Au moment où nous quittions le village, un tracteur chargé d’ordures ménagères est empêché de s rendre à la décharge qui se trouve sur la route de Sidi Ali. Tout comme les autobus en provenance de ce chef lieu de daïra qui sont obligés de déverser leurs passagers à l’entrée de la ville. Parfaitement organisés, les manifestants semblaient décidés à maintenir le blocus jusqu’à ce que la liste publiée soit rapportée.

A la fin de la journée, la RN 90 vers Sidi Ali était toujours fermée à la circulation. Les centaines de véhicules en provenance du Dahra, sont détournés vers la RN11, à hauteur du village d’Ouled Bouziane.

 

 

Categorie(s): mostaganem

Auteur(s): Yacine Alim

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..