Mostaganem : La trémie d’Ouréah mise en service

Elwatan; le Samedi 5 Janvier 2013
1


En effet, les travaux de construction de la trémie au niveau du croisement de la RN 11 avec la route menant à la plage ont pris fin. Accompagné du nouveau président de l’APW ainsi que des membres de l’exécutif, dont le directeur des travaux publics, Hocine Ouadah, le wali de Mostaganem a inauguré l’ouvrage en l’ouvrant à la circulation.

L’ouvrage long de 280 mètres, dont 96 couverts, consiste en une double voie construite dans le prolongement de la RN11. Désormais, les usagers de ce tronçon de sinistre mémoire, eu égard aux dizaines d’accidents mortels ayant jalonné sa courte histoire, ne pourront oublier ces rudes journées où il fallait traverser la localité dans un insoutenable brouhaha. Parfois, la circulation était si forte que les embouteillages pouvaient se prolonger jusqu’à des heures tardives de la nuit.

Lors de la livraison de l’ouvrage, le directeur des travaux publics ne cachait point sa satisfaction face à la qualité du travail accomplis par le maitre d’œuvre. Ce dernier aura accusé à peine un mois de retard sur les délais contractuels. Un retard que le DTP justifie par les travaux de déplacement des l’ensemble des réseaux de servitude ; comme les câbles des télécommunications, les conduites d’eau ainsi les fils et câbles de Sonelgaz. Des travaux qui auront nécessité la mobilisation de 62 millions de dinars, alors que l’ouvrage principal aura couté pas moins de 420 millions de dinars.  

En attendant la mise en service de la trémie dite des «Sablettes», distante d’à peine 1 kilomètre de celle d’Ouréah, les usagers de la RN11 seront moins nerveux et plus détendus à l’idée que le calvaire de la traversée d’Ouréah n’est plus qu’un mauvais souvenir. Le soulagement sera sans doute plus perceptible chez les habitants de la cité balnéaire qui ne retrouveront  leur quiétude que lorsque la rue principale recevra un enrobage réparateur. C’est à ce prix qu’ils pourront oublier les 270 jours de vacarme et de poussières qu’ils viennent de vivre.  

Categorie(s): mostaganem

Auteur(s): Yacine Alim

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..