Nouvelles de Constantine

Elwatan; le Dimanche 10 Avril 2011
1


502 logements lsp : Sit-in des souscripteurs

Plus de 60 souscripteurs aux 502 logements participatifs, à la cité Soumâa, entre  Massinissa et Aïn En Nahas, 3e tranche, dans la commune d’El Khroub, se sont encore rassemblés hier devant le cabinet du wali, donnant ainsi suite à leur action de protestation de la semaine dernière. «Nous avons déposé une demande d’audience avec un dossier contenant tous les documents relatifs à notre situation, mais à ce jour, nous n’avons rien reçu», ont-ils fait savoir. Ils disent que le promoteur, en l’occurrence Omni Bat Est, refuse de leur parler «Nous voulons nos logements dans les meilleurs délais, avec une indemnisation de 5 % », a déclaré leur représentant. Selon les protestataires, la tranche réalisée du projet n’est pas conforme au plan. «Il y a des dépassements dans la construction, surtout à la surface des appartements, sans compter que le délai de réalisation de 5 ans est largement dépassé », ont-ils précisé. «Il y a des souscripteurs qui sont morts avant de voir leurs logements; ce retard a été à l’origine du décès d’une femme, et il a provoqué des problème sociaux tels que le divorce et l’annulation de projets de mariage», ont-ils commenté.  

                                                           

           

2e session criminelle : Cinq affaires liées au terrorisme

Plus de 51 affaires ont été programmées pour la 2e session criminelle de l’année 2011, à la cour de Constantine, qui débutera le 25 du mois en cours pour aller jusqu’au 2 mai. L’on compte entre autres cinq affaires liées au terrorisme, deux de meurtre avec préméditation, deux autres de faux et usage de faux, trois d’importation et exportation de drogue, le même nombre pour agression avec violence, et une affaire de détournement de deniers publics; le reste concerne l’association de malfaiteurs.                                                        

 

         
    
Enseignement superieur : Le doctorat pour la chirurgie dentaire

Lors du point de presse organisé en marge de sa visite à Constantine, jeudi passé, le ministre de l’Enseignement supérieur a déclaré qu’il ne s’opposera à aucune réforme visant la valorisation de la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. «Je donne mon accord pour ce qui est de l’intégration du doctorat dans les deux spécialités (la chirurgie dentaire et  pharmacie), à condition d’en discuter avec les cadres et les spécialistes aptes à juger cette suggestion», a-t-il confirmé. Il a précisé que son département n’accepte pas le statut de vacataire et de contractuel. «Ces deux concepts sont  inexistants dans notre département, par contre il existe des enseignants payés selon les heures de travail », a-t-il nuancé. Et d’ajouter : «L’échelon admis est celui de professeur collaborateur, professeur conférencier (A et B), professeur d’enseignement supérieur et professeur émérite.» Pour le LMD, qui continue d’alimenter les débats, le ministre dira: «Ce système nous a permis la lisibilité internationale ; plusieurs pays l’on adopté, comme l’Angleterre. L’Etat algérien a lancé une nouvelle passerelle pour les étudiants dont les capacités sont limitées. L’objectif est de donner la chance à toutes les catégories, selon le niveau d’assimilation. » Il a rappelé que le rôle de son département se limitait à la coordination. «Le ministère ne nomme pas, les graduations son effectuées par les professeurs», a-t-il conclu.         
 

Categorie(s): constantine

Auteur(s): Ratiba B.; O. S. Merrouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..