Nouvelles de Constantine

Elwatan; le Lundi 7 Janvier 2013
1


70 familles relogées
 
Dans le cadre de l’opération de résorption de l’habitat précaire dans la wilaya de Constantine, 70 familles ont été relogées hier à l’unité de voisinage UV14 à la nouvelle ville Ali Mendjeli, dans la daïra d’El Khroub. Ce sont 63 familles du bidonville dit Boudiaf II (plus connu sous le nom de Messali), sis au côté inférieur de la cité Chalet-des-Pins, et 7 autres du petit bidonville à proximité de l’université Mentouri. Cette opération a eu lieu vers 6H du matin en présence du chef de la daïra de Constantine et d’autres autorités locales de la wilaya. Ces deux sites comptent des dizaines des baraquements qui datent des années 1990.  Selon le représentant de la direction d’éducation et de l’enseignement  les élèves de ces familles seront pris en charge complètement. «Toutes les conditions sont réunies pour que ces élèves reprennent leurs études dans leurs nouveaux établissements», a déclaré notre interlocuteur. Par ailleurs, d’autres opérations similaires seront programmées dans les prochaines semaines après la réception des projets en cours de réalisation.            Ratiba B. 



Le transport, un casse-tête pour les habitants de Benchergui

Pour la plupart des habitants de la cité Benchergui, un petit bourg bordant la RN27 et situé pourtant à moins d’un kilomètre à vol d’oiseau de l’hôtel de ville de la capitale de l’est, le transport constitue un véritable casse-tête. Le déplacement vers la commune de Hamma Bouziane ou à Constantine est vécu comme un calvaire en l’absence de moyens de transport individuels ou collectifs. «Seuls les fraudeurs continuent d’exercer en maîtres des lieux en assurant des navettes vers Constantine ou Hamma à leur guise et à des tarifs qu’il est impossible de discuter», affirment les habitants. Ces derniers évoquent également le problème du transport scolaire notamment pour les lycéens, lesquels sont contraints, non sans risque, de traverser tous les jours la RN 27, tronçon désigné comme celui de la mort, pour rejoindre leurs établissements à Constantine. «Il existe bien un bus scolaire censé déposer nos enfants à proximité de leur lycée mais le chauffeur a fixé volontairement le départ à 6h du matin. La plupart du temps d’ailleurs, il démarre quasiment vide, avec trois ou quatre élèves seulement à son bord. Pour sa deuxième rotation vers 7h du matin, comble de la mesquinerie, il exige de se faire payer par chaque élève qui emprunte son bus arguant du fait que l’APC ne loue ses services que pour deux voyages un le matin et un l’après-midi. Une situation que nous avons porté à la connaissance des responsables de l’APC de Constantine mais rien n’a été fait pour remettre ce chauffeur indélicat à l’ordre», déplorent les habitants de Benchergui.              Foued Raoui



5 ème région de la gendarmerie nationale : saisie de 9086 litres de carburant

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande, et  en l’espace de 4 jours, soit du 2 au 5 janvier, les unités du commandement de la 5è Région de la Gendarmerie nationale ont traité 20 affaires, apprend-on auprès de la cellule communication de ce corps. Ainsi, il a été saisi 65 quintaux de ronds à béton à Tébessa, 3 voitures, 3 camions, 9086 litres de carburant et bien d’autres choses. Par ailleurs, il a été enregistré 65 accidents de la circulation, dont 7 mortels localisés dans les wilayas de Constantine, Oum El Bouaghi, Skikda, Bordj Bou Arréridj, Khenchela, Annaba et Sétif. L’on y a déploré 8 morts et 135 blessés.               Farida H.
 

Categorie(s): constantine

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..