Nouvelles de Kabylie

Elwatan; le Samedi 5 Janvier 2008
1


Boudjima : Routes inondées

En cette rude période hivernale, les citoyens de la commune de Boudjima rencontrent beaucoup de désagréments à cause de l’inondation des routes par les eaux pluviales due à l’absence d’un système d’évacuation. La plupart des routes ne sont pas dotées de caniveaux et ces derniers sont bouchés aux endroits où ils existent. Le chef-lieu de la commune est particulièrement touché puisque les eaux des hauteurs se déversent directement sur les axes routiers, bloquant parfois l’accès aux boutiques longeant les routes. En outre, la même situation est constatée à plusieurs endroits sur la route menant du chef-lieu au village Tarihant. Un cours d’eau est sorti de son lit au niveau du village Agouni Oufekkous et se déverse sur la route, créant ainsi une grande nappe d’eau empêchant le passage des piétons et encombrant la circulation automobile.

La section Taekwondo dépourvue de moyens

La section de Taekwondo ITF (Internationale Taekwondo Fédération) de l’association Jeunesse Sportive de Tarihant s’entraîne dans des conditions déplorables. La salle de la maison de jeunes de Tarihant qui lui sert de lieu d’entraînement est démunie et n’offre pas les commodités nécessaires à la pratique du sport. Elle ne dispose ni d’un bloc sanitaire ni de vestiaires. Ainsi, les sportifs et les entraîneurs sont contraints de mettre leur tenue de sport à la maison. Selon les dires de Tagzirt Sofiane, président de la section Taekwondo, la salle est une cave, pas une salle de sport. En outre, la section souffre du manque d’argent à cause de l’absence de subventions au niveau local et au niveau de wilaya. «Pourtant, l’argent nous est indispensable pour couvrir les frais des déplacements, de passage de grade et de participation aux différentes compétitions. Souvent, nous avons recours à nos propres moyens pour payer les frais», lance un entraîneur. La section a besoin d’un tapis de gymnastique de
20 mm d’épaisseur pour assurer la sécurité des athlètes et leur offrir une formation de qualité. En dépit de toutes ces difficultés, les 80 sportifs, toutes catégories confondues, ont obtenu 107 médailles et 6 coupes lors des différents championnats de wilaya.

Categorie(s): fait du jour

Auteur(s): Karima Zerouali

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..