Offense au président français

Elwatan; le Lundi 7 Janvier 2008
1


Le procès de Moncef Fellahi, âgé de 26 ans, un étudiant en post-graduation à l'institut des sciences de la terre du campus Zouaghi de Constantine, poursuivi pour outrage au président français Nicolas Sarkozy, lors de la visite de celui-ci à la ville des Ponts, le 5 décembre 2007, a été reporté au 3 février prochain par le tribunal de Ziadia, à la demande de l'avocat de la défense. L'étudiant est accusé d'outrage à une personnalité étrangère pour ses appartenances religieuses et ethniques.
Il y a lieu de rappeler que cet étudiant avait brandi devant l'auditorium Mohamed-Seddik Benyahia, de l'université Mentouri, où Sarkozy devait prononcer son discours devant la communauté estudiantine, une affiche sur laquelle il faisait référence aux origines juives du président français. Il sera alors interpellé par les services de police, puis présenté au procureur de la République du tribunal de Ziadia. Ce dernier lui accordera la liberté provisoire pour une citation directe.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Selma B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..