On vous le dit

Elwatan; le Lundi 26 Octobre 2015
1


Une fillette handicapée empêchée de monter à bord d’un avion

Une fillette de 13 ans handicapée physique, prénommée Kaoutar, a été empêchée de prendre l’avion à partir de l’aéroport d’Oran à destination de Béchar. L’adolescente, qui voyageait avec son père, Mir Houari, a effectué l’aller Béchar-Oran sans problème, mais le retour à Béchar a été refusé à la fillette au niveau de l’embarquement à Oran à cause de son handicap physique, affirme le père qui a protesté contre la mesure qu’il a jugée discriminatoire. Le père a exhibé une copie d’un rendez-vous médical avec le médecin traitant de sa fille et une carte de handicapée délivrée par le ministère de la Solidarité nationale et sur laquelle les dispositions de loi 02-09 du mai 2002 sont sommairement rappelées aux responsables des services publics sur les avantages, la priorité et la protection de cette catégorie sociale des handicapés physiques et mentaux que beaucoup ont malheureusement tendance à oublier. Mir Houari a été mis dans l’obligation d’effectuer, dit-il, le retour sur Béchar par train.

En plus, s’indigne le père, «un cabas de voyage contenant ses effets vestimentaires et ceux de sa fille a été égaré à l’aller à l’arrivée à l’aéroport d’Oran». Il a adressé, indique-t-il, une lettre de réclamation à la compagnie d’Air Algérie (dont nous détenons copie), mais aucune suite ne lui a été réservée.

Près de 40% de la population adulte d’Alger atteints de maladies cardio-vasculaires

La wilaya d’Alger est l’une des régions qui connaît le taux le plus élevé d’hypertension artérielle et atteint 40% de la population adulte, a indiqué le professeur Ahcène Chibane, en marge du congrès de la Société algérienne d’hypertension artérielle (SAHA) qu’il préside.

«A Alger, 40% de la population adulte sont atteints d’hypertension artérielle (HTA), ce qui fait d’elle l’une des régions où la maladie est la plus répandue» en Algérie, a indiqué le président de SAHA.

Ce taux est près de celui enregistré dans le reste du pays, et le Pr Chibane souligne qu’un tiers des Algériens âgés de 20 ans et plus sont touchés par cette maladie de façon égale pour les hommes et pour les femmes. «Ceci est une moyenne des nombreux travaux réalisés à travers le territoire national montrant également que 50% des sujets atteints par cette maladie ne savent pas qu’ils sont hypertendus parce que la maladie est peu symptomatique et on l’appelle d’ailleurs le tueur silencieux», selon le professeur. Trois morts dans une fusillade à Marseille Un jeune homme et deux adolescents ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche dans une fusillade à Marseille, la grande métropole du sud de la France connue pour sa criminalité élevée souvent liée au trafic de drogue, selon des sources concordantes. Les victimes, âgées de 15 à 24 ans, ont été atteintes par des rafales d’armes automatiques au pied d’un immeuble d’une cité sensible des quartiers défavorisés du nord de la ville, a-t-on précisé de mêmes sources.

«L’hypothèse de meurtres liés au trafic de stupéfiants est à ce stade privilégiée», a indiqué le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Les trois jeunes se trouvaient dans la cage d’escalier du bâtiment quand plusieurs individus, à bord de deux véhicules, ont ouvert le feu vers 2h30 (1h30 GMT), a précisé une source judiciaire. Selon la source judiciaire, le jeune homme de 24 ans était connu des services de police, mais les deux adolescents étaient «peu connus».

Suspension des navettes maritimes Alger-El Djamila durant l’hiver

Les navettes maritimes assurant la liaison entre le port de la pêcherie d’Alger et celui d’El Djamila (ex-La Madrague) seront suspendues à partir du 30 octobre en cours, a indiqué hier l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (Entmv). «Les navettes assurées par le navire Ischiamar 1 entre les ports de la pêcherie d’Alger et celui d’El Djamila seront suspendues à compter du 30 octobre 2015 pour être reprises au mois d’avril-mai 2016, en fonction de la disponibilité de ce type de moyen de transport sur le marché international d’affrètement», a souligné la même source. Cette mesure, a-t-elle poursuivi, a été prise en raison des «conditions météorologiques défavorables sévissant durant l’hiver».

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..