Oran. 7% des habitants sont encore soumis au programme alterné d’AEP

Elwatan; le Samedi 18 Fevrier 2012
1


En dépit de l’énorme chantier de rénovation du réseau d’alimentation en eau potable, engagé par la SEOR depuis 2008, ayant touché plus de 300 km, ainsi que le volume d’eau potable alloué à la wilaya d’Oran actuellement qui avoisine les 300 000m³/j, il reste encore 7% d’habitants qui n’ont pas accès au précieux liquide en continue.

En effet, des habitants des parties Est et Sud de la ville se sentent encore lésés par l’éternel programme de restriction d’eau alors que les autorités locales avaient annoncé la fin des programmes alternés de la distribution d’eau avec la fin de l’année 2011. Et, suivant des informations recueillies auprès de sources proches du premier responsable du secteur de l’eau à Oran, cet état de fait est explicitement lié au fameux projet du MAO qui a connu «un léger retard» de raccordements des zones concernées par la distribution d’eau à partir du réservoir de Belgaïd (capacité de stockage de 4 X 75 000m³) entrant dans le cadre de ce même projet.

Parmi ces zones, on cite Gdyel, Hassi Bounif, Benfréha, Braya et Oued Tlélat, où des travaux de pose de conduites d’amené sont en cours en ce moment ou font l’objet d’essais et de corrections. Les mêmes sources d’information ont signalé que les travaux en question ne sauraient dépasser le premier semestre 2012, sachant que la mise en service du H/24 dans les agglomérations, des communes sus citées, est en train de se faire graduellement, en étroite collaboration avec les services de la SEOR. Ces derniers assurent que tous les efforts sont axés sur la mise en eau des derniers tronçons du système MAO avec une qualité et une quantité qui satisferont les besoins de milliers de foyers en AEP.     
       

Categorie(s): oran

Auteur(s): A. Yacine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..