Oran en bref

Elwatan; le Samedi 14 Mars 2009
1


- Bousfer : 11 hôtels non déclarés

Le recouvrement de la taxe de séjour dans la commune de Bousfer ne sera pas une simple sinécure pour l’APC qui devra d’abord résoudre le problème des établissements hôteliers non déclarés. Selon Mme saddok, présidente d’APC, sur les 17 établissements que regroupe sa commune, 6 seulement sont déclarés. Autrement dit, ce ne sont pas moins de 11 hôtels qui ne s’acquittent pas de cette fiscalité. La taxe est fixée en fonction de la catégorie de l’établissement. Sauf que dans la majorité des cas, se pose un autre problème, à savoir celui de la classification.
Une opération qui peine à être menée correctement comme en atteste le nombre de fois où la commission de classification dépêchée d’Alger a fait le va-et-vient, vainement. Cela dit, une commission communale de recouvrement a été instituée et aura pour tâche d’étudier et tenter surtout de récupérer les taxes de séjour.

- Aïn El Turck : Une décharge sauvage à ciel ouvert

Les usagers des transports collectifs de Bousfer et d’El Ançor ont dû, malgré eux, s’accommoder à la vue de la décharge sauvage qui a pris naissance devant le terminus situé à Haï Benkouiren, quartier sis à la sortie Est d’Aïn El Turck.
En effet, depuis le temps où cet amas d’ordures s’y est installé au vu et au su de tout le monde, même des autorités locales, il n’en fallait pas beaucoup pour que le phénomène d’accommodation fasse ses effets. La décharge jouxte un lotissement où cohabitent des centaines de familles.

- APC d'Oran : 2 milliards pour la campagne électorale

La première session ordinaire de la commune d'Oran se tiendra aujourd’hui 14 mars, où 8 points seront débattus. En plus du milliard 500 millions dotés par l'Etat pour la campagne électorale, l'APC d'Oran a dégagé de son budget 5 millions de dinars pour le bon déroulement de cette opération. La commune a bénéficié de 8,5 millions de DA, pour la rénovation des établissements scolaires. La régularisation des dettes vis-à-vis des administrations publiques (Sonelgaz, SEOR, Algérie Télécom, etc.) sera un des 8 points qui sera débattu par les élus. La régularisation des entreprises qui ont contracté des marchés avec l'APC sera mise en exergue par les responsables de la commune.

Categorie(s): oran

Auteur(s): R. O. I.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..