Ouadhias : La cité des 240 logements à l’abandon

Elwatan; le Jeudi 22 Octobre 2015
1


«Nous avons frappé à toute les portes et organisé plusieurs actions mais personne ne nous a entendus. L’OPGI ne veut rien faire, les services communaux et de daïra inactifs. Notre cité s’est transformée au fil des années en un immense dépotoir. Certains logements ne sont raccordés ni au réseau de l’électricité ni à celui du gaz», déplore un citoyen qui nous fait visiter les lieux. Le constat est dramatique. Les déchets envahissent les moindres recoins. Les ruelles ne sont ni bitumées ni bétonnées.

Les locaux du rez-de-chaussée ne sont toujours pas achevés et certains reçoivent les eaux usées provenant des logements des étages supérieurs puisque les canaux d’évacuation sont endommagés. Pis encore, certains regards sont obstrués, laissant les eaux usées couler à ciel ouvert. Les espaces verts et les aires de jeux ne sont pas disponibles. Il faut aussi signaler que les locaux se transforment, la nuit, en repaires de délinquants, générant l’insécurité. En somme, une cité à l’abandon où il ne fait pas bon vivre.                 

Categorie(s): tiziouzou

Auteur(s): Hocine Aït Idir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..