Ouargla : affrontements entre manifestants et policiers

Elwatan; le Jeudi 3 Janvier 2013
1


Rassemblés dès la matinée au niveau du carrefour principal de la ville, les manifestants, des chômeurs venus des quatre coins de la wilaya, ont été encerclés par les forces antiémeute. «Au fil des heures, la tension était palpable. Et le ton est monté entre certains protestataires et des policiers et tout s’est embrasé», raconte un riverain. Les affrontements entre protestataires et policiers ont commencé en milieu de journée et ont duré plusieurs heures. Les forces de l’ordre ont usé de gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

Mais les échauffourées ont vite gagné les quartiers limitrophes du centre-ville, ajoute notre source. Plusieurs protestataires ont été arrêtés et conduits au commissariat de la ville. Parmi eux Tahar Belabès, porte-parole du comité local de défense des droits des chômeurs. Contacté par nos soins, M. Belabès a affirmé être retenu au commissariat avec quelques autres dizaines de manifestants. «Je ne sais pas si on va nous libérer ou nous retenir pour nous déférer directement devant le procureur demain. Tout ce que je peux vous dire pour le moment, c’est que nous sommes au commissariat», nous a-t-il indiqué.

Le centre-ville n’a retrouvé son calme qu’en fin d’après-midi. La ville de Ouargla a connu plusieurs manifestations de chômeurs ces dernières années. Ces affrontements reflètent le ras-le-bol des chômeurs de la région, qui se sentent floués par le gouvernement qui leur a promis une prise en charge rapide de leurs problèmes, en vain. La tension qui régnait hier dans la ville de Ouargla n’augure rien de bon pour les jours à venir. A moins que le gouvernement Sellal ne décide d’agir vite pour désamorcer la situation. Ouargla compte plus de 200 000 habitants ; le taux de chômage officiel y est de 9,4%. Mais les jeunes sont en grande majorité sans emploi. D’où ces protestations récurrentes pour réclamer du travail dans cette grande wilaya qui regorge de ressources pétrolières.
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Mokrane Ait Ouarabi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..