Parc hôtelier de la wilaya de Sétif : 10,25 milliards de dinars investis par le privé

Elwatan; le Samedi 31 Octobre 2015
98969


Disposant actuellement de 57 hôtels de 3220 lits, le parc hôtelier de la wilaya de Sétif, où le secteur privé national et étranger a consacré de gros investissements dans le secteur du tourisme, va voir, dans les prochaines semaines ses capacités d’accueil se multiplier. En effet, la mise en exploitation de cinq nouveaux hôtels urbains et un complexe thermal offrira pas moins 1344 lits supplémentaires. Avec un tel apport, la capitale des Hauts plateaux est désormais en mesure de répondre à la demande des visiteurs et des organisateurs de diverses manifestations.

A noter que certaines nouvelles structures sont bien équipées. Pour l’illustration, l’ensemble hôtelier Ibis/Novotel situé en plein centre-ville dispose d’une capacité de 502 lits. Lancé en 2012 par la SPA SIEHA, en association avec le groupe français Accor, ce projet d’un coût prévisionnel de plus de 2,5 milliards de dinars sera inauguré avant la fin de l’année en cours.

L’établissement, qui offrira dans un premier temps 120 nouveaux emplois, est doté d’une salle de conférences de 400 places, et garantira des prestations de service aux normes internationales. L’on apprend que l’espace en question sera orné par 20 palmiers d’Oued Souf. Réalisé par le groupe Prombati au niveau du park Mall, l’hôtel Marriott est l’une des belles acquisitions de ces dernières années.

La ville d’Ain Fouara se paye ainsi une infrastructure classée. D’une capacité de 384 lits, l’établissement de 4 étoiles, ayant nécessité un investissement de 4,5 milliards de dinars, dispose d’une piscine, d’une cafétéria et d’une terrasse-bar situés au 17e étage, d’un grand restaurant gastronomique, d’une salle de conférence de 830 places, et d’un parking pour 1258 véhicules.

Soulignons que l’établissement précité offrira 250 opportunités de travail à la main d’œuvre de la ville et de la région. Avec ses 180 lits «Hôtel Sétif», bien situé dans un coin du centre-ville, sera à l’instar des hôtels «Nova» de 50 lits et «Abid» 76 lits, fonctionnel en décembre prochain. En plus de l’augmentation des capacités d’accueil, le marché du travail bénéficiera de plus de 600 nouveaux postes. Comptant 8 sources thermales, la wilaya de Sétif dispose en matière de tourisme thermale de grands atouts et potentialités pouvant faire d’elle une destination de prédilection pour les adeptes des cures.

A cet effet,  un opérateur économique de Hammam Soukhna (chef lieu de daïra situé à 46 km au sud–est de Sétif), ayant mobilisé une enveloppe de 800 millions de dinars, met actuellement les bouchées doubles pour achever un gigantesque complexe thermal de 136 lits. S’étendant sur plus de 8000 m2, le nouveau complexe sera fonctionnel avant la fin du premier semestre de l’année  prochaine.

Une telle infrastructure va à la fois booster les offres d’accueil et la qualité des prestations. En injectant plus de 10,25 milliards de dinars (l’équivalent de 102 millions d’Euros), les propriétaires des établissements précités donnent non seulement une nouvelle dynamique à l’hôtellerie à Sétif mais avertissent les anciens afin qu’ils se mettent à niveau.
     

Categorie(s): setif

Auteur(s): Kamel Beniaiche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..