Pollution générée par les centres d’enfouissement technique : la polémique enfle !

Elwatan; le Mardi 3 Decembre 2013
81487


Dans l’une de nos précédentes éditions, nous faisions état de la colère des habitants à proximité du centre d’enfouissement technique (C.E.T) situé à 1 km à peine du tissu urbain de Sidi Ben Adda (AïnTémouchent). Les riverains se plaignent des odeurs nauséabondes qui se dégagent du centre d’enfouissement technique(CET). A peine trois années de sa mise en exploitation, les premières conséquences néfastes apparaissent.La pollution de l’air et la dégradation du cadre de vie. Plusieurs habitants menacent de déménager si une solution n’advienne pas dans les plus brefs délais.

Selon ces habitants, les odeurs nauséabondes sont devenues insupportables. «Elles infestent les maisons, même les  habitations dans la ville d’Aïn Témouchent», selon eux. «Nous vivons dans un calvaire. Nous ne pouvons respirer normalement. Et l’intensité des odeurs nauséabondes augmente de jour en jour. Nous avons manifesté notre colère plusieurs fois aux responsables concernés et par le biais de la presse mais sans aucune suite positive». Un responsable au niveau de la direction de l’environnement de la wilaya d’Aïn Témouchent a affirmé : «L’effet des odeurs nauséabondes est une réalité. Le tir est parti. Ce CET est situé dans un couloir de vent de l’ouest. Le lieu de son implantation près des agglomérations n’est pas un sérieux problème. Une solution est à réfléchir, comment étouffer la propagation des odeurs ? Notre direction a instruit l’entreprise de gestion du CET à répandre les déchets à base des déblais de démolitions, les chutes de fabrication. Au sujet des rumeurs relatives à la pollution, seule une étude épidémiologique peut en répondre».

De son côté, le président de l’APC de Sidi Ben Adda, Mr Damou, a expliqué: «Je n’ai reçu aucune plainte des citoyens au sujet des odeurs du CET qui accueille les ordures ménagères issues de 8 communes. La direction de l’environnement est chargée pour en trouver la solution.» En parallèle, les membres de l’association de l’environnement «El Khadra» se disent inquiets des désagréments que cause ce CET à la population et de la dégradation du cadre de vie. Elle a lancé un appel pour une solution urgente.         

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): O. Salem

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..