Premier tour de manivelle d’El Kechaf

Elwatan; le Lundi 2 Decembre 2013
1


Le scénario du film, financé par la télévision algérienne et produit par la société Microproz Film, a été écrit, avec l’aide du réalisateur, par Aziz Adjabi, qui a aussi élaboré les dialogues. Selon le réalisateur, cette fiction relate le vécu des Algériens durant la période coloniale, et le mouvement scout, considéré comme l’école du nationalisme algérien.

Voici le synopsis tel qu’il nous a été résumé. 1956. Sadek (joué par Mohamed Arslane) est chef des scouts musulmans algériens ; il est libéré après dix ans de prison pour avoir été à la tête du mouvement des évènements du 8 mai 1945. De retour chez lui, il ne retrouve que Adel, son benjamin. Sa femme est décédée durant sa détention, l’aîné est mort en martyr et le cadet a rejoint le maquis. Entre-temps, Rabah (Ahmed Riad), Larbi (Moustafa Laâribi) et Belkacem (Hakim Boudissa), trois anciens élèves de Sadek, sont devenus membres d’une cellule de fidayîn. Le lendemain de la libération de Sadek, les trois hommes récupèrent un lot d’armes lors de l’attaque d’un wagon. Le butin transporté dans une camionnette, a été saisi à un contrôle de police et le véhicule est mis en fourrière.

Le groupe en prenant la route du maquis avec un autre jeune, Brahim, un habitué des lieux, décide de récupérer la camionnette. Sorti se recueillir sur la tombe de sa femme, Sadek s’oublie au milieu de la forêt. Il se trouve en face de ses anciens élèves et il se voit de nouveau responsable d’eux. Selon le réalisateur, ce film sera diffusé sur la chaîne nationale en mars 2014.                                                          

Categorie(s): constantine

Auteur(s): Yousra Salem

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..