Prévention routière

Elwatan; le Mercredi 2 Janvier 2008
1

Dans leur secteur de compétence, les services de la sécurité publique de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou ont enregistré une baisse de mortalité pour l’année 2007, comparée à 2006.

En effet, selon les chiffres dressés par la cellule de communication, 18 décès ont été relevés durant l’année 2007, contre 23 en 2006. Toutefois, le nombre de personnes qui ont perdu la vie sur les routes reste important et effrayant. Le nombre de blessés est passé de 457 à 424 personnes, dans 459 accidents de la circulation. Satisfait, le représentant de la police estime que ce résultat est le fruit de la consolidation de l’arsenal juridique répressif d’une part, et l’effort consenti par les autorités et la société civile dans la sensibilisation du citoyen, d’autre part. L’effet du retrait immédiat du permis de conduire avec capacité et incapacité de conduire, selon les cas, est doublé d’une forte amende (1500 DA) aurait dissuadé beaucoup de chauffards, selon les explications du conférencier. Sur sa lancée, il ajoute, devant une assistance clairsemée au petit théâtre de la maison de la culture Mouloud Mammeri : «grâce à ce travail de sensibilisation qu’on organise avec nos partenaires, notamment la direction des transports de la wilaya et l’association les amis de la route et la Protection civile, nos concitoyens sont plus conscients des conséquences morales et matérielles graves que pourrait engendrer un accident grave, que j’appellerais moi, le terrorisme routier.»
Par ailleurs, les conférenciers regrettent l’absence des autres services concernés dans le débat. «La prévention routière est l’affaire de tous. Il n’y a que le travail de réseau et la coordination des efforts qui vont nous permettre d’avancer et obtenir de meilleurs résultats, en faisant reculer ce fléau», déclare le représentant de l’association, très active, Les amis de la route. Effectivement, dans le hall des expositions, des visiteurs ont cherché, lors de la première journée, à prendre contact avec les services des transports, les agences des assurances, les services techniques des daïras et des travaux publics, étant eux aussi concernés.

Categorie(s): actu kabylie

Auteur(s): Nordine Douici

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..