Protection de la plaine contre les inondations : Les travaux d’endiguement ont commencé

Elwatan; le Mardi 21 Fevrier 2012
65115


Les travaux sont éxécutés par deux entreprises publiques, la SEROR pour les ouvrages et l’ENGTH pour les réseaux d’irrigation.
Très attendue, l’opération portant protection et réamenagement de la plaine de Bir Saf Saf, à Oued Fodda, à l’Est de Chlef, a été officiellement lancée par l’Office national d’irigation et de drainage (ONID), a-t-on appris auprès du chef du projet, Abdelkader Boudia. Il s’agit, selon lui, d’une intervention d’envergure qui a bénéficié d’une enveloppe de 5,40 milliards de DA, dégagée sur le budget du ministère des Ressources en eau. Elle consiste à redresser la partie déformée de l’oued Cheliff suite au séisme de 1980. Les travaux sont exécutés par deux entreprises publiques, la SEROR pour les ouvrages et l’ENGTH pour les réseaux d’irrigation. Ils portent sur la réalisation d’une série d’ouvrages dont des digues de protection et un système d’adduction, de distribution, d’assainissement et de drainage. Il est prévu également l’aménagement de pistes et la plantation de brise-vent sur une longueur de 72 km. 

Il aura donc fallu attendre trente et un ans pour voir enfin les autorités se pencher sur ce probleme récurrent des inondations qui affectent régulièrement l’une des plus importantes plaines agricoles du pays. Celle-ci est dotée d’une superficie de 5000 hectares, dont près de la moitié de la surface arboricole a été perdue suite aux crues répétées qui envahissent, à chaque précipitation, les terres en question appartenant aux EAC et EAI de la région. Outre la réhabilitation de ce potentiel, l’opération aura également des retombées positives sur la création d’emplois et le developpement du secteur agricole. Il faut signaler que la relance de ce dossier avait été annoncée par le ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, lors de la visite qu’il avait éffectuée dans la wilaya au début de l’exercice écoulé. Avec cette réalisation, la surface agricole irriguée devrait passer à 22 000 hectares au niveau de la vallée du Cheliff.              

Categorie(s): chlef

Auteur(s): Ahmed Yechkour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..