Référendum d’autodétermination au Sahara Occidental : Le Front Polisario dénonce les entraves marocaines

Elwatan; le Mardi 27 Octobre 2015
1


Le Front Polisario appelle, dans ce cadre, à «la nécessité de mettre un terme aux entraves marocaines à l’organisation d’un référendum libre et honnête», a indiqué le Premier ministre sahraoui à la presse, à l’issue d’un entretien avec l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, Christopher Ross. M. Taleb Omar a affirmé avoir souligné, lors de ses entretiens avec l’envoyé onusien, la «nécessité d’exercer suffisamment de pressions sur la partie marocaine pour empêcher ses politiques d’escalade et de blocage», faisant allusion à la visite projetée par le roi du Maroc dans les territoires sahraouis occupés et qu’il considère comme «contraire au droit international».

Le responsable sahraoui a, à cet égard, lancé un appel en direction de l’ONU pour clarifier sa position au sujet de cette visite, sachant que la question de la souveraineté sur cette région n’a pas encore été tranchée, dans l’attente du référendum sur l’autodétermination du peuple sahraoui. M. Taleb Omar a porté sur la partie marocaine la responsabilité de respecter le système d’arbitrage international faisant que la mission de la Minurso dans la région était justement d’organiser le référendum devant permettre de fixer le statut final de la région.

Lors de cette visite dans la région de Christopher Ross, le Front Polisario a condamné les entraves marocaines à la tenue de ce référendum sur l’autodétermination du peuple sahraoui, soulignant, à l’intention de l’organisation onusienne, qu’il était temps de «laisser apparaître la vérité et d’identifier clairement la partie entravant le processus de règlement de la question sahraouie, sachant que plus de 24 années sont suffisantes pour en dégager des conclusions». Les entretiens avec M. Ross ont également été l’occasion d’évoquer plusieurs autres questions importantes, notamment la situation des droits de l’homme et des détenus politiques sahraouis dans les territoires occupés, ainsi que l’élargissement de la mission de la Minurso au contrôle et au respect des droits de l’homme dans ces territoires occupés par le Maroc.

 

Categorie(s): international

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..