Rélizane : Des projets pour le traitement des eaux usées

Elwatan; le Mardi 17 Mars 2009
1

Améliorer le cadre de vie du citoyen, protéger le milieu environnemental et augmenter les potentialités agricoles de la wilaya constituent, selon un cadre de l’Hydraulique, les principaux objectifs ciblés par la réalisation des stations d’épuration des eaux usées.
En effet, le secteur de l’Hydraulique à Relizane a consacré une enveloppe financière dépassant les 130 milliards de cts pour l’édification de ces stations jugées utiles pour le développement global de la région. Ainsi, l’on affirme que toutes les études administratives et techniques ont été ficelées pour entamer les travaux d’édification d’une station de traitement des eaux usées sur le territoire de la commune de Relizane. Ce projet, qui consommera à sa finalisation plus de 125 milliards, assurera l’épuration des eaux usées d’une population estimée à plus de 180 000 âmes, affirmera la même source qui précisera qu’en plus de son impact positif sur l’environnement et le cadre de vie, le projet en question contribuera, à coup sûr, à l’essor agricole tant espéré.

A Ammi Moussa au sud de la wilaya, les travaux de réalisation d’un projet identique aux amonts du barrage gargar enregistrent un taux d’avancement dépassant les 60%. A sa réception, la station en question aura consommé 100 milliards et permettra le traitement des eaux provenant d’une population évaluée à plus de 80 000 âmes. Les eaux assainies renforceront la capacité du barrage. Une petite station est également prévue sur les hauteurs de la commune de Sidi Lazreg dans la daïra de Mendès. 6 milliards de centimes seront injectés pour l’édification d’une petite station d’épuration pour surtout sauvegarder la nappe phréatique de cette région traversée par l’oued M’nasfa où coulent souvent les eaux usées de la ville de Rahouia dans la wilaya de Tiaret.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): Issac B

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..