Relizane : le trafic de drogue en hausse

Elwatan; le Jeudi 3 Janvier 2013
1


C’est ce qu’a affirmé le commissaire de la Sûreté de wilaya lors de la présentation du bilan annuel des activités de la police. «Tous les auteurs sont méconnus du milieu de la criminalité et n’ont jamais fait l’objet d’une quelconque interpellation», a-t-il souligné, en classant ces déplorables faits dans le cadre d’actes isolés. «Nous ne pouvons parler de criminalité quand les mis-en-cause ne sont pas des récidivistes et qu’ils ont accompli leurs forfaits loin des fiefs reconnus chauds», a-t-il martelé. Cela dit, le commissaire n’a pas manqué de rappeler que la sécurité des personnes et de leurs biens est une affaire de civisme. «Le citoyen doit s’impliquer pour lutter contre ce fléau qui ronge la société car finalement, ça le concerne aussi», a-t-il martelé.

Pour revenir au bilan réalisé par les différentes brigades de police, l’on remarque que la police judiciaire a enrôlé, en 2012, 4 504 affaires liées aux divers crimes, soit moins que ce qui a été enregistré en 2011 (6 031). Le nombre des impliqués à la lumière des 3 565 affaires traitées est de 5 260 et parmi eux, 1 939 ont été écroués, soit 499 de plus par rapport à 2011. «C’est l’approfondissement dans nos enquêtes qui a augmenté le nombre des accusés au moment où le nombre des affaires a diminué», a noté le commissaire.
C’est au sujet de la drogue que la courbe des affaires a enregistré une croissance manifeste avec 144 cas (117 en 2011). Si 194 sujets ont été écroués parmi les 223 impliqués, la quantité saisie est de 2,954 kg de kif traité et 4 810 autres psychotropes.               

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): Issac B

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..