Relizane : Sept collégiennes asphyxiées par des gaz lacrymogènes

Elwatan; le Dimanche 10 Avril 2011
1


Sept collégiennes de l’établissement scolaire Daho Hadj Abed, sis au chef-lieu de la wilaya, ont été évacuées en urgence sur les services de l’EPH Mohamed Boudiaf alors qu’elles étaient  asphyxiées par l’effet d’une bombe lacrymogène balancée dans l’enceinte du CEM par des inconnus. Toutes les victimes ayant subi les soins nécessaires ont quitté l’hôpital apprend-on de sources sûres. Si cet acte dangereux demeure insolite et inhabituel, la vigilance est ainsi sollicitée pour épargner nos scolarisés des éventuels risques. D’autre part, un vieillard répondant aux initiales de B. A. et âgé de 72 ans, ayant subi des coups mortels au niveau de la tête, a succombé à ses blessures après son évacuation sur le CHU d’Oran. L’immonde acte, qui eut lieu au douar El Ouj dans la commune de Yellel, à l’Ouest de Relizane, lorsque la victime avait ramené l’huissier pour l’exécution d’une décision judicaire concernant une parcelle de terrain. Ce qui incommoda l’auteur qui n’a pas trouvé mieux à faire que de lui fracasser le crâne.                                          

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): Issac B

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..