Résorption de l’habitat précaire à Constantine : Le bidonville « Bessif » éradiqué

Elwatan; le Samedi 5 Janvier 2013
73340


Un des plus grands bidonvilles de Constantine a été complètement éradiqué, jeudi dernier, suite au relogement de 750 familles, occupant 628 baraquements à Haï Essalem, communément appelé cité «Bessif», situé aux abords de l’oued Boumerzoug au sud-est de la ville, dans le secteur urbain Les Mûriers.  Cette opération est la troisième du genre initiée dans le cadre du programme de résorption de l’habitat précaire (RHP) dans la wilaya de Constantine.

Des dizaines de camions et d’engins ont été mobilisés dès les premières de la matinée dans ce site pour déplacer les familles vers leurs nouveaux logements dans les unités de voisinage (UV 1, 9 et 19) de la nouvelle ville Ali Mendjeli dans la daïra d’El Khroub. «Nous avons attendu ce moment depuis plus de 24 ans, vécus dans des conditions pénibles avec un manque de tous les conditions nécessaires», a déclaré une mère de famille en pleurant de joie.

«Cette opération d’éradication des bidonvilles du paysage urbanistique de la wilaya s’inscrit dans la continuité, et d’autres actions similaires seront annoncées dans peu de temps, au fur et à mesure de la réception définitive des programmes de réalisation de logements qui sont en cours, et avec un taux d’avancement des travaux très élevé, alors  que dans certains lots, il ne reste que l’achèvement de la VRD», a indiqué à El Watan Aziz Benyoucef, secrétaire général de la wilaya. Rappelons que plus de 3 000 familles issues de cinq sites ont été relogées durant l’année 2012.  

Afin de calmer les esprits après les vagues de protestations ayant précédé ce relogement, le secrétaire général de la wilaya a tenu à rassurer les habitants des autres bidonvilles recensés que toutes les familles ayant obtenu des décisions de pré-affectation, établies dans le cadre des contrats programme, seront relogées à leur tour. L’on saura de sources bien informées que la prochaine opération concernera les sites de Djabalah 1 et 2, dans le secteur urbain de Sidi Mabrouk avec 749 familles, ainsi que 269 familles du bidonville de Chaâbani dans le même secteur. Une opération qui touchera également les bidonvilles de Sarkina, Oued El Had et d’autres sites périphériques.                                 
 

Categorie(s): constantine

Auteur(s): Ratiba B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..