Réunion du bureau fédéral : Amendement du code disciplinaire

Elwatan; le Dimanche 22 Mars 2009
1

La Fédération algérienne de football (FAF) a décidé, jeudi, lors de la réunion du Bureau fédéral (BF), de procéder à l'amendement de plusieurs articles des règlements généraux, notamment en ce qui concerne le code disciplinaire, dans le but de moraliser la discipline.
Des décisions fermes ont été, en effet, prises par le BF. Ainsi, une équipe risque la rétrogradation en division inférieure si elle déclare forfait ou abandonne le terrain plus d'une fois durant la phase aller. L'article 98 des RG stipule : «Si une équipe seniors d'un club déclare forfait, refuse de participer à une rencontre ou abandonne le terrain, le club est sanctionné par un match perdu durant la phase aller. En cas de récidive durant la phase aller, l'équipe seniors sera suspendue pour la saison en cours et rétrogradera en division inférieure et sera privée de son indemnité due au titre des droits de télévisons (pour les clubs de D1 et D2). En cas de récidive durant la phase retour, l'équipe seniors sera suspendue pour la saison en cours et rétrogradation en division inférieure. Dans l'éventualité où cette équipe se trouve parmi les relégables au moment de l'infraction, sa rétrogradation interviendra sur deux divisions.»

Ceci en plus des amendes qui seront infligées au club en fonction de la division où il évolue. D'autres sanctions concernent les joueurs qui refusent de se soumettre à la décision de l'arbitre. Une équipe risque de perdre son match si un joueur refuse de quitter le terrain cinq minutes après son expulsion. «Après un laps de temps de cinq minutes accordé au joueur expulsé pour quitter le terrain et après avoir interpellé le capitaine du joueur fautif, si le joueur concerné n'obtempère par, l'arbitre met fin à la rencontre. L'équipe du joueur fautif aura match perdu par pénalité», stipule l'article 77 du code disciplinaire sur le respect des décisions de l'arbitre.
Par ailleurs, en cas de panne d'électricité, «l'arbitre doit attendre 45 minutes pour le rétablissement de l'électricité. Si la panne n'est pas rétablie et que le club visiteur menait au score, il aura le gain du match. Sinon, le match sera rejoué le lendemain et les frais de séjour supplémentaires seront à la charge de l'équipe hôte».

La FAF a décidé en outre qu'elle peut dorénavant intervenir dans la désignation du stade d'une rencontre si le match est annulé par une autorité compétente : «Si pour une raison quelconque, une autorité administrative compétente décide de ne pas autoriser le déroulement d'un match programmé, la Fédération ou la Ligue concernée peut délocaliser ce match et le désigner sur un autre stade, conformément au calendrier établi.»
En parallèle, la FAF encourage toutes les équipes qui adhèrent à sa politique de combattre le phénomène de la violence ; elle a décidé d'instituer le prix du fair-play : 2 millions de dinars pour les clubs de D1 et 1,5 million de dinars pour les clubs de la D2 qui participent à la bonne organisation des rencontres. Sur un autre chapitre, la FAF a décidé de lancer un appel national et international pour le recrutement d'un directeur technique national (DTN). La prochaine réunion du BF aura lieu le 1er avril.

Categorie(s): sports

Auteur(s): S. M.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..