Saïda. 30 familles quittent les logements squattés

Elwatan; le Mardi 8 Janvier 2008
1

Une trentaine de familles résidant dans des conditions déplorables dans le quartier populaire et populeux de Daoudi Moussa, a été délogée, aujourd’hui (lundi), après plusieurs tentatives de pourparlers et de négociations, depuis samedi 5 janvier, journée durant laquelle elles ont squatté les logements sociaux du nouveau quartier Bordj.
Un important dispositif de sécurité était sur place devant les bâtiments occupés et dont les entrées sont cadenassées et verrouillées par les occupants. Les indus occupants, par le biais de leurs 15 représentants, ont finalement pu être convaincus d’évacuer les lieux, lors de la réunion tenue ce lundi 7 janvier au siège de la wilaya, en présence du secrétaire général, du P/APW et d’un sénateur. «Des promesses nous ont été faites par les responsables concernés pour étudier minutieusement nos dossiers et ceux qui ont été lésés seront en principe régularisés lors des prochains recours», dira l’un des représentants des 30 familles. Le président de l’APW dira : «nous avons pu les faire revenir à la raison en leur expliquant qu’ils ont enfreint la réglementation et nous leur avons promis que leurs dossiers seront pris en compte et étudiés au même titre que les autres citoyens.» Interrogés sur les raisons qui les ont poussées à occuper illégalement les logements, un père de famille nous dira : «j’ai fourni un dossier en bonne et due forme depuis 1987 et personne ne s’est inquiété de mon sort, nous sommes une famille de 7 personnes résidant dans une pièce. Ce qui est révoltant, c’est de voir les heureux bénéficiaires vendre leur pas de porte alors que nous sommes dans la détresse». Finalement, la sagesse l’a remporté sur l’entêtement et les 30 familles ont dû se résigner et se contenter de leur misère quotidienne en attendant des jours meilleurs.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): Sid Ahmed

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..