Santé : être une femme et vivre avec le sida…

Elwatan; le Dimanche 1 Decembre 2013
1


Il est essentiel d’assurer l’égalité des sexes et de protéger les droits des personnes vivant avec le VIH/sida si l’on veut réduire la vulnérabilité au VIH et mettre un coup d’arrêt à la prolifération de l’épidémie. Cela implique notamment de traiter de la question du rejet et de la discrimination ainsi que des relations entre les sexes, qui rendent les femmes et les filles vulnérables à l’infection. Dans cette optique, une rencontre sous le thème «La Place des femmes et des hommes vivant avec le VIH. Sommes-nous tous égaux?», sera organisée à Oran à l’occasion de la journée de lutte contre le sida aujourd’hui. 

Initié  par l’organisme  Planning Familial  France et l’Association de protection contre le Sida (APCS) d’Oran, le regroupement verra la participation des infectiologues algériens et français. La maladie du sida, considérée comme tabou dans notre société, connaît ces derniers mois une propagation fulgurante à travers le territoire national. Une vingtaine de nouveaux cas de sida ont été enregistrés dans la wilaya d’Oran le mois dernier. Ces malades sont pris en charge par le service des maladies infectieuses du centre hospitalo-universitaire d’Oran qui accueille tous les malades des wilayas de l’Oranie.

Toutefois, des dizaines de personnes contaminées par le virus échappent ou évitent toute prise en charge ou opération de contrôle médical, de peur de représailles au sein de la famille ou d’être exclus de la société. Ces sidéens, qui ont du mal à se déclarer, freinés par la peur de la maladie, de la stigmatisation, de la discrimination ou encore de la répression, peuvent aussi, par sentiment d’ignorance ou de vengeance, représenter un danger involontaire ou prémédité pour la société. Les décideurs et le mouvement associatif doivent agir pour éliminer la discrimination liée au sida à travers divers moyens, par exemple, l’établissement d’un comité sur l’égalité des chances.                            

Categorie(s): oran

Auteur(s): Cherifa K.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..