Secteur du transport

Elwatan; le Jeudi 3 Janvier 2008
1

Le gouvernement a consenti une enveloppe conséquente au secteur du transport dans la wilaya de Constantine, et ce dans le cadre du programme quinquennal de relance économique. Vers la fin de l’année 2009, il est, en effet, prévu à ce qu’un peu plus de 28 milliards de dinars soient consommés en perspective de la réalisation de projets d’envergure.
Le téléphérique, dont la mise en service a été reportée au début du mois de mars 2008, et dont l’inauguration officielle est annoncée pour le 16 avril prochain, sera, ainsi, le premier des projets structurants de la ville du Vieux Rocher à voir normalement le jour. Evalué à 1,1 milliard de dinars, le téléphérique permettra quotidiennement d’améliorer les prestations pour 25 000 usagers du nord de la ville, notamment les travailleurs du centre hospitalo-universitaire Benbadis de Constantine, à raison de 2 000 passagers par heure, grâce à 33 cabines d’une capacité de 15 places chacune. Mais, incontestablement, l’enjeu du programme quinquennal sera le tracé retenu pour la réalisation du tramway de Constantine. Un projet qui demeure pratiquement, malgré les récurrentes déclarations du premier responsable de la wilaya, un sujet tabou, dans la mesure où jusqu’ à maintenant, peu d’informations ont filtré sur le couloir choisi pour la concrétisation de cet ouvrage, encore moins sur la date exacte de son lancement. Le wali se contente, à chaque occasion, d’évoquer son lancement imminent. Il est, en revanche, plus loquace quand il s’agit du fameux Trans-Rhummel, dont la pose de la première pierre devrait avoir lieu le 16 avril prochain. Présenté comme un projet futuriste, reliant les deux rives du Rhummel sur une longueur de 1 150 m, le pont Trans-Rhummel devrait, quant à lui, modifier, de manière radicale, le visage de la ville du Vieux Rocher. Le transport ferroviaire, pour sa part, ne devrait pas être en reste, puisque des locomotives espagnoles modernes devraient entrer en fonction à partir de cette année. Souhaitons seulement que cet ambitieux programme de modernisation des moyens de transport à Constantine soit accompagné sur le terrain, voire précédé plutôt par une meilleure maîtrise du plan de la circulation de la ville. Un volet pourtant urgent et … élémentaire.


Categorie(s): constantine

Auteur(s): Lydia Rahmani

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..