Sécurisation des pipes d'hydrocarbures

Elwatan; le Dimanche 6 Janvier 2008
1

Le ministère de l'Energie et
des Mines et Sonatrach ont
organisé hier à Alger une
conférence nationale de sensibilisation
sur la sécurisation des
canalisations de transport des
hydrocarbures.

Selon le viceprésident
de Sonatrach chargé
du transport par canalisations,
Hocine Chekired, cette conférence
visait à sensibiliser et à
impliquer les principales institutions
concernées au phénomène
d'empiétement des périmètres
de protection des nappes
de pipelines. L'extension anarchique
des constructions
touche la majeure partie des ouvrages
industriels des différents
sites pétroliers et gaziers, selon
le PDG de Sonatrach, Mohamed
Meziane. La gravité de la
situation et l'importance des
risques majeurs liés à ce phénomène
ont amené la compagnie
nationale des hydrocarbures à
sensibiliser les institutions qui
peuvent intervenir afin de stopper
le phénomène et éviter des
tragédies nationales. A titre
d'exemple, un accident sur un
oléoduc au Mexique en 1984
aurait occasionné la mort d'un
millier de personnes. Le pire a
été évité lors de l'accident survenu
sur le gazoduc Hassi
R'mel - Arzew (GZ2), le 19 octobre
2006, dans la région de
Mohammadia, puisqu'on n'a
enregistré que des blessés parmi
la population. Les habitations
des citoyens touchés
étaient érigées sur le périmètre
de sécurité du pipe.
Si un décret datant de 1984 délimite
les normes et institue un
périmètre de sécurité, il semble
qu'il n'a pas été appliqué vu que
des hôpitaux et des écoles ainsi
que des zones d'habitation et
des infrastructures économiques
ont été construits à l'intérieur
des périmètres de sécurité.
Les statistiques indiquent
que 4 des 19 wilayas concernées
comptabilisent 70% des
actes d'empiètement. Sur le
plan interne, Sonatrach a débloqué
1,8 milliard de dollars
pour 2008-2012 afin de sécuriser
les canalisations. Exposant
l'initiative de son département,
le ministre de l'Energie, Chakib
Khelil, a proposé comme actions
communes, avec les dépar
tements m i n i s t é r i e l s
concernés, une campagne d'information
et de sensibilisation
en direction des populations et
responsables concernés et
l'adaptation du dispositif réglementaire
ainsi que la mise en
place des conditions appropriées.
Plusieurs ministères et
institutions sont concernés par
le problème.

Categorie(s): economie

Auteur(s): L. S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..