Sécurité des opérations aériennes : Moscou salue le mémorandum russo-américain

Elwatan; le Jeudi 22 Octobre 2015
1


Le texte prévoit un ensemble de règles encadrant les vols de tous les aéronefs, y compris les drones, pour éviter tout incident aérien, a indiqué mardi le ministère de la Défense dans un communiqué. Selon le texte, le protocole d’accord est d’une «grande importance pratique», qui «montre un fort potentiel de coopération entre la Russie et les Etats-Unis, y compris l’opération antiterroriste», que Moscou est prêt «à étendre et à approfondir».

A Washington, le Pentagone a également rapporté que les deux pays avaient signé le protocole d’accord, soulignant cependant qu’il ne signifiait pas le début d’une plus ample coopération entre Américains et Russes en Syrie. «Il n’y a pas de coopération militaire, de partage de renseignements ou d’informations sur des cibles», a assuré le porte-parole du Pentagone, Peter Cook, lors d’un point presse.
La Russie a précisé qu’une fois l’accord entré en vigueur, des canaux de communication seront établis entre les deux autorités militaires. Moscou a également appelé à une plus grande coordination avec Washington concernant les opérations de secours aux pilotes d’avions abattus dans l’espace aérien syrien.

Le ministère russe de la Défense a toutefois noté que ce protocole d’accord ne constituait pas un blanc-seing aux frappes aériennes américaines en Syrie, que Moscou juge illégales étant donné que la coalition dirigée par les Etats-Unis mène ces frappes sans le consentement de Damas ou une résolution pertinente du Conseil de sécurité de l’ONU. La Russie a lancé, le 30 septembre, ses premières frappes aériennes contre le groupe extrémiste autoproclamé Etat islamique en Syrie en réponse à une demande du président syrien Bachar Al Assad.
 

Categorie(s): international

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..