Selon le président de l'organistaion : L'Opep ne compte pas augmenter sa production

Elwatan; le Dimanche 6 Janvier 2008
1

L'Opep n'est pas près d'augmenter sa
production, selon le ministre de l'Energie
et des Mines, Chakib Khelil, qui assure
la présidence de l'organisation pour
2008.

S'exprimant hier au cours d'un point de
presse en marge de la conférence nationale
sur la réhabilitation des ouvrages de transport
d'hydrocarbures tenue à l'hôtel Hilton, le
président de l’Opep a déclaré : «La hausse
des prix dernièrement était due principalement
à ce qui s'est passé au Nigeria, les problèmes
qui ont limité la production et après
ce qui s'est passé au Pakistan, considéré
comme un problème géopolitique par les
opérateurs du marché et, bien sûr, aussi par
le fait que le niveau des stocks aux Etats-
Unis était l'un des plus bas depuis 4 ans. En
plus, l'hiver très difficile non seulement aux
Etats-Unis mais aussi en Europe et la combinaison
de ces paramètres a fait que les prix
sont montés».
A l'inverse, une baisse de la demande est aussi
prévisible «si la récession prend forme, il y
aura un impact sur la baisse de la demande
bien sûr. Pour le moment, les risques de récession
ne sont pas considérés comme très
très importants. Ce qui prime surtout maintenant,
c'est la forte demande, ce sont les
problèmes géopolitiques qui vont perdurer et
les prix vont encore perdurer pendant un
certain temps, probablement, disons, jusqu’au
premier trimestre de cette année et
peut-être qu’au deuxième trimestre il y a
d'habitude une baisse de la demande, ce qui
est normal et il y aura peut-être une stabilisation
des prix», a estimé le ministre.
Ainsi, les prix devraient rester élevés jusqu'au
mois de mars avant de se stabiliser
avec une possible baisse de la demande à la
fin de l'hiver. En réponse à une question sur
le prix du baril de pétrole voulu par l'Opep,
le ministre a déclaré : «Il faudrait que vous
le sachiez, l'Opep n'a jamais eu d'objectif
des prix. On avait à un certain moment une
bande de 22-28 dollars le baril. Cette bande
a été abandonnée. Et ce qui est important
pour l'Opep, c'est de satisfaire les besoins
du marché mondial en pétrole, ça
c'est l'objectif principal défini dans les statuts
de l'Opep. Satisfaire les besoins du
marché mondial en pétrole.»
Concernant une hausse probable de la production
de l'Opep après que le baril de pétrole
ait atteint les 100 dollars et de quel niveau
serait-elle, le ministre a indiqué : «Il y
a une réunion extraordinaire le 1er février à
Vienne qui va revoir l'évolution du marché
jusqu'au 1er février, on va voir la situation,
si elle perdure, si elle s'aggrave en termes
de niveau des stocks... et il y aura le consensus
au niveau de l'Opep... Est-ce qu'on va
augmenter ? Est-ce qu'on va laisser la production
à ce niveau-là ? Seule la conférence
va pouvoir décider.» «Il y a un équilibre
entre l'offre et la demande», selon le président
de l'Opep. «Bien sûr, les stocks sont
plus bas que la moyenne des 4 dernières années,
mais ils sont quand même dans la
moyenne des 5 dernières années», a estimé
le ministre. «Maintenant le problème crucial
c'est l'évolution de la situation économique
aux Etats-Unis et en Europe, parce
que c'est ça qui va définir un peu pour le restant
de l'année ce qui va arriver», a indiqué
le ministre. «S'il y a vraiment une récession
à ce moment-là, il y aura un impact sur la
demande. Donc, l'Opep n'a aucun intérêt à
augmenter la demande si on sait que plus
tard, elle aura besoin de réduire», a-t-il
ajouté.
«Ce qui nous intéresse nous, est-ce qu'on va
satisfaire la demande mondiale, est-ce qu'il
y a un équilibre entre l'offre et la demande»,
a ajouté le ministre. «Ça on peut le contrôler
», a indiqué le ministre. «Le reste, on ne
peut pas le contrôler, ce qui se passe en géopolitique,
l'hiver, la spéculation... maintenant
il y a même des fonds d'investissement,
parce qu'ils ne trouvent plus rien à investir,
donc ils investissent maintenant dans le baril
en papier. Ils vont avoir un impact beaucoup
plus important sur les prix», a conclu le ministre.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Liès Sahar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..