Semi-marathon de Béjaïa : 40 athlètes étrangers engagés

Elwatan; le Lundi 16 Mars 2009
1

Le semi-marathon de la ville de Béjaïa passe cette année au rang international. L'encadrement de l'Athletic Mediterranean Club de Béjaïa (AMCB), qui organise le rendez-vous, en collaboration avec la wilaya, l'APW et l'APC, annonce la participation de 40 athlètes représentant un ensemble de 23 pays, dont la plupart sont connus pour être de grandes nations d'athlétisme (Kenya, Maroc, Chine, Ethiopie…).
Un véritable challenge que s'est fixé l'AMCB depuis quelques années et qui commence à se concrétiser à l'occasion de cette quatrième édition de la manifestation, programmée le 1er mai prochain. Outre l'itinéraire et les conditions d'évolution des participants (4000, selon les prévisions), un tableau des récompenses, réglé sur les seuils et paramètres en vigueur dans les compétitions internationales, est ainsi prévu au profit des vainqueurs selon les catégories. Pour l'heure, l'essentiel du schéma d'organisation est mis en place et l'étape de la diffusion des supports annonçant la rencontre a été entamée lors des compétitions du championnat national de cross-country, tenu le 5 mars à Tébessa. Sur ce plan, l'on semble avoir mis les moyens avec l'édition spéciale d'une revue, des milliers d'affiches, de flyers et autres dépliants devant être diffusés un peu partout dans le pays. Reste que la contribution promise par l'APW et l'APC de Béjaïa tarde à être mise à la disposition des organisateurs. «Nous ne doutons pas de l'engagement de ces deux institutions, mais on voudrait juste rappeler que le temps presse et que c'est maintenant que nous avons besoin des apports financiers sur lesquels les élus se sont engagés», tient à faire savoir Mohamed Laroug, vice-président du comité d'organisation. Fidèles à une vocation qu'ils ont dès le départ accolé à l'évènement, les organisateurs tablent également sur l'adhésion de la population béjaouie au mot d'ordre de «Matinée sans véhicule» le jour du semi-marathon. Le concept du sport au service de l'environnement constitue en effet un aspect central de la démarche de l'AMCB, dont plusieurs membres s'investissent dans l'action associative au service de l'écologie. L'effort, cette année, s'axe sur la mise en valeur de l'itinéraire de la course et la programmation, dans l'élan de préparation, du rendez-vous du 1er mai prochain et d'actions de sensibilisation en direction de la population scolaire.

Categorie(s): epoque

Auteur(s): M. S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..