Sétif en bref

Elwatan; le Lundi 24 Mai 2010
1


Inter lycées : L'établissement Merzougui Allaoua se distingue

Entamée en janvier dernier, une compétition inter lycées organisée par la direction de l'éducation de Sétif a connu mercredi dernier ses lauréats. Coïncidant avec la célébration de la journée nationale de l'étudiant, la finale ayant opposé le lycée Merzougui Allaoua (Aïn El Kébira) à Habachi Abdesslem (Beni Ouassine), a été remportée par le premier par 102 points contre 95. Le vainqueur a été gratifié d'un micro-portable avec data show. Il faut noter que cette récompense sera d'une grande utilité pour l'équipe pédagogique.
Le finaliste a bénéficié quant à lui d'un micro-ordinateur et d'une imprimante. Les élèves ayant animé la demi-finale et finale ont été dotés d'un DVX. Notons que 77 établissements du secondaire ont pris part à cette manifestation, qui a, dit-on, atteint les objectifs tracés. A ce propos, Aziz Ghanem, le directeur de l'éducation dira : « Ce coup d'essai s'est avéré une réussite à tout point de vue. La compétition scientifique a permis à nos enfants des différentes régions d'une aussi vaste et important wilaya de se connaître. Les encouragements de la tutelle et des autorités de wilaya nous réconfortent et nous poussent à rééditer l'expérience.»

École Amina Bent Ouahb : Un danger pour les élèves

Construite en 1966, l'école Amina Bent Ouahb, située à la cité Bellaâla, à El Eulma, constitue aujourd'hui un véritable danger pour les élèves, selon leurs parents. Ces derniers, après avoir saisi en vain l'ensemble des responsables concernés sur ce problème, se sont rapprochés d'El Watan pour attirer l'attention des autorités locales sur le danger auquel sont exposés leurs enfants.
Ils nous feront savoir que l'établissement en question est construit en préfabriqué avec, en outre, des matériaux dépassés, comme l'amiante ciment, une matière dangereuse pour la santé. « En dépit du danger, nos enfants ont poursuivi régulièrement les cours », affirme un parent d'élève dont la fille souffre d'un problème respiratoire. Il est à noter que la direction de l'éducation, qui a été saisie à plusieurs reprises par des correspondances émanant des parents, expliquant cette situation, a essayé d'y remédier, mais aucune solution n'a pu être dégagée, précise un autre tuteur d'élève. Ils sont dans l'attente d'un heureux épilogue.

Categorie(s): setif

Auteur(s): Leïla Benani

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..