Solidarité et tourisme : La capitale du Maghreb séduit

Elwatan; le Mardi 17 Mars 2009
30350

L’avion, qui devait se poser sur le tarmac de l’aéroport Messali Hadj à 8 h du matin, n’a finalement atterri qu’à 16 h 30, en raison d’un brouillard dense. «Nous avons passé 12 heures dans les airs», nous confie, d’emblée, avec humour, l’ambassadeur de Croatie, accompagné de son épouse.
Il faut préciser que le Boeing a fait une première tentative d’atterrissage avant d’être dévié vers Oran. Une heure plus tard, il survolera Tlemcen avant de décider de retourner sur Alger. A son arrivée à Tlemcen, épuisée, la délégation a eu un accueil chaleureux : bouquets de fleurs, collation au salon d’honneur… Sur place, le wali a donné un large aperçu sur la wilaya, mettant en valeur les potentialités économiques et touristiques de la wilaya : «Vous serez éblouis par la splendeur et les richesses de la région», dit-il ; ce à quoi la représentante de la Bulgarie répondra : «Nous savons déjà que Tlemcen était la capitale du Maghreb central, mais nous avons hâte de rendre visite aux associations des handicapés et à la pouponnière.»

Les invités du Venezuela, de Serbie, de Tunisie, du Koweït, d’Arabie Saoudite, de Croatie et de Bulgarie, impressionnés par l’accueil, ont par la suite visité le plateau de Lalla Setti, les Ruines de Mansourah, les grottes de Béni Add et les infrastructures universitaires d’une architecture hallucinante.
«Je suis très heureuse d’être ici, l’Algérie est un pays frère et, dès qu’on met les pieds sur son sol, on remarque rapidement tous les projets d’envergure qui ont été réalisés. C’est tout simplement fabuleux», nous confie la représentante koweïtienne. La soirée a été égayée par de la musique andalouse…

Categorie(s): tlemcen

Auteur(s): C. Berriah

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..