Syrie. Dans le chaos en attente d’un vote à l’ONU

Elwatan; le Vendredi 17 Fevrier 2012
1


Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a souligné, hier à Vienne, la nécessité de mettre fin aux violences en Syrie avant d’engager un référendum sur une nouvelle Constitution, dont la tenue a été fixée au 26 février. Le chef de l’ONU a également exigé de l’opposition de «mettre un terme aux violences». L’opposition a quant à elle appelé hier au boycott du référendum sur la nouvelle Constitution, estimant que le texte gardait le même «esprit» que la loi fondamentale actuelle et conférait au président des «prérogatives absolues».

Par ailleurs, des groupes armés ont attaqué des institutions religieuses et des édifices gouvernementaux à Rif (Damas), tuant un imam, et à Alep, selon le ministère syrien des Affaires religieuses et des Waqfs, alors que plusieurs morts seraient tombés à Homs et à Hama. En outre, la célèbre bloggueuse syrienne, Razan Ghazzawi, a été   arrêtée hier aux côtés du journaliste Mazen Darwish et de 12 autres militants, a affirmé l’opposant Anouar Al Bounni.

Categorie(s): international

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..