Tahar Salhi, entraîneur national de demi-fond (handisport) : «Le regard des gens a changé vis-à-vis des athlètes handicapés»

Elwatan; le Samedi 14 Mars 2009
1

Tahar Salhi, entraîneur national de demi-fond handisport, ne cache pas sa fierté : «Même le président de la République cite les athlètes handicapés comme exemple.» Avec 15 médailles raflées aux derniers Jeux paralympiques de Pékin – contre 13 à Athènes en 2004 – plaçant l’Algérie 30e parmi 147 pays participants, les athlètes handicapés algériens ont pu relever le défi. «Grâce à ces résultats, le regard des gens a changé vis-à-vis des sportifs handicapés et des handicapés en général. Même au plan des structures responsables, nous sommes mieux considérés», explique l’entraîneur national.
Le secret d’un tel succès ? «La volonté : un athlète handicapé sait que le sport est sa seule chance, sa seule ressource. Alors il se donne à fond à l’entraînement et à la préparation», indique Tahar Salhi. Mais la volonté ne suffit pas à elle seule. «Il est vrai que la fédération du handisport a bénéficié de beaucoup de moyens, mais de nombreux problèmes subsistent, nuance Tahar Salhi, comme celui de l’accessibilité, encore pesant dans plusieurs salles d’entraînement et stades, mises à part les structures récemment réalisées. Nous avons aussi un manque flagrant de matériel d’entraînement spécifique, introuvable sur le marché algérien.
Autre chose : certains stades exigent qu’on paie la séance d’entraînement, ce qui n’est pas toujours dans nos moyens.» «Dommage que même la presse sportive ne donne pas assez d’importance à ces athlètes qui méritent tant, confie un journaliste sportif. Les joueurs de football bénéficient d’une très large médiatisation, alors que nos champions olympiques en handisport sont quasiment de grands inconnus du public. Qui se souvient ou connaît Mohamed Allek, le premier Algérien à avoir décroché un titre mondial en 1996 en Allemagne ? C’est une injustice à réparer.»

Categorie(s): dossier

Auteur(s): Mélanie Matarese

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..