Taourirth (Bouira) : Le problème de l’AEP bientôt réglé

Elwatan; le Mercredi 18 Mars 2009
1

Depuis la mise en service de la station de traitement du barrage de Tilesdit qui se situe en contrebas des monts de Tikjda, la population de Taourirt a pu enfin pousser un ouf de soulagement, notamment après que les autorités locales aient décidé d’inscrire plusieurs projets à l’effet de raccorder cette localité au réseau d’adduction à partir dudit barrage.
Selon nos sources, dans cette optique il y a un projet inscrit en PSD pour un montant d’un milliard de dinars et qui a consisté, pour un premier temps, à la réalisation d’une station de transfert implantée au lieudit Belghit, à 7 km de la station de traitement du barrage.
Ainsi donc, fini le calvaire des populations d’Ath Vouali et de Taourirt qui sont alimentées en eau potable à partir de plusieurs forages implantés à M’Chedallah, ou ceux de Chorfa dont la qualité d’eau laisse souvent à désirer. «Ces forages ne sont en réalité qu’une mesure palliative à une demande grandissante en matière d’eau potable, d’où l’urgence de trouver une source hydrique importante pour y remédier», explique le chargé de l’hydraulique de la daïra de M’Chedallah qui ne manquera pas de souligner que la capacité des forages devant alimenter les réservoirs demeurent en deçà des besoins réels de la population, en cette denrée vitale. D’autre part, le chef-lieu communal d’Ath Mansour va ainsi bénéficier d’un nouveau réservoir d’une capacité de 1000 m3 dont l’ouvrage et la pose des conduites sont en phase de réalisation pour être réceptionnés à court terme. Idem pour la localité d’Ath Vouali qui bénéficiera d’un nouveau réservoir de 300 m3 dont les travaux sont achevés.

Categorie(s): actu kabylie

Auteur(s): Ahcène Saoudi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..