Téléphonie à la ville des roses : Retour du téléphone fixe

Elwatan; le Mercredi 9 Janvier 2008
24538

La direction régionale d’Algérie Télécom de Blida chapeautant,
outre la wilaya de Blida, les régions de Médéa, Aïn Defla et Tipaza,
a tracé un ambitieux programme pour cette nouvelle année.
Le programme consiste notamment à la création de nouvelles agences commerciales, et ce, dans le but d’être plus près du citoyen et de «gagner» et fidéliser un maximum de clients.
Installée depuis le mois d’août dernier, cette direction compte ouvrir dix agences à travers plusieurs communes situées dans ces wilayas. A Blida, ce sont les communes de Meftah, de Oued El Alleug et de Mouzaïa qui sont touchées par ces ouvertures qui auront lieu prochainement, lesquelles viennent renforcer les six agences qui existent actuellement au niveau de cette wilaya.
Concernant la wilaya de Tipaza, Algérie Télécom prévoit cette année la mise en place de trois nouvelles agences qui seront implantées respectivement à Hamr El Aïn, Fouka et Douaouda. Les communes de Boumedfaâ, de Djendel (Aïn Defla), Boughezoul et le pôle universitaire de Médéa bénéficieront chacune d’une nouvelle agence. «A travers ce redéploiement, nous favorisons le travail de proximité, la promotion de l’internet tout en cherchant à regagner nos anciens clients, lesquels, pour une raison ou une autre, avaient rompu leur contrat avec nos services», nous dira Merah Sid-Ali, premier responsable de la direction régionale de Blida.
La même personne nous a également informés que dans ces quatre wilayas, plus de 8000 nouveaux clients y ont été recensés en trois mois seulement en étant branchés au réseau de la téléphonie fixe ou sans fil (WLL), ce qui constituerait un grand défi de la nouvelle direction. Et dire que le temps où pour bénéficier d’une ligne téléphonique, synonyme de corvée et de «piston», est carrément révolu aujourd’hui, puisque cela demande actuellement trois jours au maximum. Notons que le WLL présente beaucoup d’avantages dont l’accès à Internet avec seulement 1000 DA comme frais de raccordement et de l’appareil. Son installation est facile puisqu’il ne nécessite pas l’utilisation des câbles et de poteaux en fonctionnant grâce aux antennes BTS. Il connaît un engouement considérable surtout dans les localités reculées où le raccordement par des câbles est difficile à cause des conditions géographiques non favorables, comme c’est le cas de plusieurs communes situées dans les wilayas de Médéa et de Aïn Defla.
«Grâce au WLL, le téléphone sans fil peut être fonctionnel même dans la voiture avec accès à l’internet», ajoutera notre interlocuteur qui insiste sur la qualité du réseau, surtout avec l’installation prochaine de nouvelles antennes BTS. En se sentant réellement concurrencée par les téléphones portables, la direction régionale d’Algérie Télécom de Blida a lancé entre le 15 décembre 2007 et le 15 janvier 2008, une opération relative à la récupération de ses anciens clients qui n’avaient pas payé leurs factures pour diverses raisons en leur offrant un échéancier. Des agents de cette entreprise ont même été appelés à faire du porte-à-porte en visant les domiciles et les sociétés entre autres, pour perpétuer l’usage d’un moyen de communication classique qui a failli disparaître, mais qui semble revenir avec force grâce à Internet.

Categorie(s): epoque

Auteur(s): Mohamed Ben Ahmed

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..