Tenira : Des projets à la traîne au village de Sidi Ahmed

Elwatan; le Mercredi 26 Mai 2010
1

«L’enlèvement des ordures se fait de manière aléatoire, faisant planer le spectre d’apparition de maladies et d’infections générées par l’insalubrité des lieux».
Les habitants du village de Sidi Ahmed, dans la commune de Tenira, subissent un isolement qui n’en finit pas de compliquer leur quotidien dans ses aspects multiformes. Complètement délaissés par les autorités locales, ils n’ont cessé de réclamer, depuis trois années, la livraison des quelques projets lancés dans leur village. Dans une énième correspondance adressée aux autorités locales, les citoyens de Sidi Ahmed mettent en exergue les retards qu’accusent les projets de développement inscrits dans le cadre du Plan de développement communal (PCD). Ils citent, entre autres, les projets de raccordement du village au réseau d’alimentation en gaz naturel et la réfection du réseau d’assainissement des eaux usées.

«Désenclaver les zones pauvres»

Ils déplorent, également, la détérioration effrénée de leur cadre de vie et, ce, en raison du manque de moyens pour l’enlèvement des ordures ménagères. «L’enlèvement des ordures se fait de manière aléatoire, faisant planer le spectre d’apparition de maladies et d’infections générées par l’insalubrité des lieux», s’inquiètent des habitants du village.
Ils attirent ainsi l’attention des pouvoirs publics sur la situation de précarité dans laquelle se trouve le village de Sidi Ahmed au moment où les pouvoirs publics insistent sur la nécessité de «désenclaver les zones pauvres et rurales de la wilaya», ne cesse-t-on de marteler.

Categorie(s): bel abes

Auteur(s): Mammeri Abdelkrim

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..